Felix O.J. Fournier/ Le décès d'un résident dans la piscine, en juin, a contraint Les Verrières du Golf à revoir son accès pour éviter qu'un malheureux accident ne se reproduise.

Le décès d’un homme de 91 ans dans la piscine de la résidence pour aînés Les Verrières du Golf, à Saint-Laurent, en juin, était accidentel, selon le coroner. À la suite de cet accident, l’établissement a décidé de limiter l’accès à la piscine aux horaires d’ouverture.

Les résidents autonomes avaient accès à la piscine intérieure de l’édifice de la rue des Nations en tout temps grâce à la puce électronique de leur clef. Des écriteaux mentionnaient toutefois l’interdiction de s’y baigner seul.

La caméra de surveillance, dont les images n’étaient pas visionnées en temps réel, a permis aux policiers et au coroner de retracer les événements du matin du 30 juin.

«Il a semblé s’élancer vers l’arrière comme quelqu’un qui voulait nager sur le dos. […] Les gestes ont semblé plus saccadés […] et il semblait incapable de nager. Peu de temps après, il a sombré sous l’eau», souligne Me Stéphanie Gamache dans son rapport.

Noyade
Joseph Daw a été retrouvé près d’une heure plus tard par un autre locataire. Les manœuvres de réanimation de l’infirmière de la résidence, puis des paramédics, se sont avérées infructueuses. Le coroner conclut à un décès probablement par noyade.

«Un plan d’eau, peu importe sa profondeur, constitue un risque pour toute personne, même un excellent nageur. La baignade sans surveillance augmente considérablement les risques», précise Me Gamache.

Pour éviter que ce type d’accident tragique se reproduise, la piscine, qui est vitrée, est accessible dorénavant seulement pendant les horaires d’ouverture, de 6h à 22h, car elle est située à proximité de la réception.

Aucune loi n’oblige cependant Les Verrières du Golf à imposer la présence d’un sauveteur.

Le Groupe Maurice, qui gère la résidence, n’a pas retourné les appels de TC Media.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!