L’arrondissement de Saint-Léonard s’était donné 60 actions à réaliser d’ici 2015 pour améliorer la qualité de vie de ces citoyens et il a presque réalisé son objectif, alors qu’il a terminé 54 de ses projets.

En 2011, les élus ont adopté un Plan local de développement durable comprenant 60 actions à réaliser d’ici 2015, allant de l’amélioration de la qualité de l’air à la pratique d’une gestion responsable des ressources, en passant par l’amélioration de la protection de la biodiversité, des milieux naturels et des espaces verts. Alors que l’arrondissement visait une note parfaite, six actions n’ont pu être complétées dans les temps.

«Nous sommes toujours plus ambitieux dans la planification, car nous voulons pousser plus loin. Des fois, ça prend plus de temps que prévu. De plus, plusieurs actions dépendaient de la ville-centre, ce qui explique pourquoi certaines n’ont pas été réalisées», indique le conseiller de Saint-Léonard, Dominic Perri, et vice-président à la commission sur l’eau, l’environnement, le développement durable et les grands parcs à la Ville de Montréal.

Parmi les six actions non terminées en 2015, l’initiative de sensibiliser les entrepreneurs au recyclage des matériaux de chaussée a été abandonnée. La politique locale en foresterie urbaine devrait être adoptée au cours des prochaines années.

Même si les mesures prises ne sont pas «révolutionnaires» selon l’élu, il considère qu’elles ont été très importantes, autant à Saint-Léonard que pour le reste de Montréal.

«Nous avons été un leader dans les orientations que nous avons prises, notamment pour la qualité de l’air. Le règlement sur le chauffage au bois est parti de chez nous», soutient M. Perri.

Le prochain plan
Au cours des prochains mois, l’arrondissement se penchera sur le Plan local de développement durable 2016-2020 qui se basera sur le plan de la Ville de Montréal ainsi que sur les exigences du ministère de l’Environnement.

«Avant d’ajouter de nouvelles actions, il faut ce concentrer sur ce qu’on avait promis de réaliser» -Dominic Perri

Plusieurs mesures ont d’ailleurs été prises cette année, même si le plan n’a pas encore été adopté. L’arrondissement a adopté un plan local de déplacement et inauguré le Boisé des aïeux ainsi que sa première ruelle verte.

Qu’est-ce qu’un Plan local de développement durable
Le Plan local de développement durable est une liste d’orientations et d’actions dont l’administration locale s’inspire pour rendre un arrondissement plus vert et agréable à vivre. C’est un guide à suivre dans la réalisation de projets qui sont en faveur de l’environnement.

Quelques réalisations en développement durable

  • Implantation de véhicules d’autopartage Communauto
  • Inauguration de l’Écoquartier de Saint-Léonard
  • Organisation de collectes spéciales bisannuelles, dont celles des résidus domestiques dangereux
  • Ajout d’une clause sur le développement durable dans les appels d’offres
  • Mise en œuvre de huit projets de verdissement, dont une première ruelle verte

Ce texte a été modifié à la suite d’une vérification de la part de l’arrondissement de Saint-Léonard de son bilan de développement durable. Le document publié ne comprenait que les « bons coups » de l’arrondissement, d’où l’augmentation du nombre d’actions réalisées.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!