Audrey Gauthier/TC Media Le Domaine Renaissance.

«Enfin» disent des résidents et voisins du Domaine Renaissance à propos de la démolition de sept immeubles qui devraient commencer au cours du mois de mars.

«Finalement, ça commence!», lance Kadiri Zakaria, résident du Domaine Renaissance.

«Je suis heureuse. On voit que le projet avance. Ce n’est plus seulement sur papier, mais nous verrons des résultats concrets prochainement», se réjouit Aliona Tolico, résidente du Domaine Renaissance.

Propriétaire du complexe immobilier depuis 2011, le Groupe Mach souhaite revitaliser le secteur en démolissant les 21 immeubles actuels et en construisant, à la place, neuf bâtiments résidentiels et commerciaux.

«Il fallait démolir les bâtiments. Ce sont des logements insalubres. Le nouveau projet est très bon», fait valoir M. Zakaria.

«Avec tous les efforts que nous avons faits depuis des années, c’est un rêve qui se réalise enfin» -Aliona Tolico, résidente du Domaine Renaissance.

Alors qu’il avait présenté un premier projet aux citoyens en 2015, le promoteur a décidé de retourner les informer du nouveau projet, qui a subi des modifications importantes pour ce qui touche la future coopérative d’habitation.

«Il y a eu peu de changements, outre la coopérative. Il y a le même nombre de logements, mais nous avons changé l’aménagement et nous avons diminué le nombre d’étages pour l’un des bâtiments de sept à trois étages», explique Cédric Constantin, du Groupe Mach.

Une décision qui a beaucoup plus à une voisine du projet.

«Je suis contente que l’immeuble devant chez nous ne dépasse pas les quatre étages. Je n’aurai pas alors de problème d’ensoleillement ni de difficulté à vendre ma maison, si je décide de la vendre dans le futur», souligne Maria Cecere, résidente du boulevard Robert.

Le chantier
Qui dit démolition dit automatiquement poussière, bruit, circulation, trafic et d’autres conditions de chantier qui pourraient incommoder les résidents et les voisins du site.

Plusieurs ont soulevé leur inquiétude concernant la poussière et le bruit, mais le promoteur s’est fait rassurant.

«On nous a confirmé que la démolition se ferait en hiver. Étant donné que les fenêtres sont fermées, ça va bloquer la poussière et diminuer le bruit», mentionne M. Zakaria.

Le promoteur a également mis en place sept mesures pour apaiser les éléments nuisibles de chantier, notamment en limitant la circulation des camions sur le boulevard Viau, en aménageant un stationnement pour les employés du chantier sur le site pour ainsi diminuer le stationnement sur rue ainsi qu’en limitant l’exécution des travaux de 7h à 18h, les jours de semaine.

L’arrondissement de Saint-Léonard organise une consultation publique le 27 février, dès 17h30, à la bibliothèque de Saint-Léonard (8420, boulevard Lacordaire) afin de présenter le projet aux Léonardois et avoir leur opinion.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!