Photo: TC Media - Archives La hausse moyenne du compte de taxes pour les résidences unifamiliales sera de 2,6% et de 1,2% pour les copropriétés dans le Sud-Ouest.

Les propriétaires de l’arrondissement du Sud-Ouest devront composer avec une augmentation moyenne de 1,9% de leur compte de taxes l’an prochain.

Ce taux est légèrement supérieur à l’augmentation moyenne de 1,7% pour l’ensemble des propriétaires montréalais prévue au budget 2017 de l’administration Coderre déposé mercredi. Elle est toutefois moindre que la hausse subie par les propriétaires du Sud-Ouest l’année dernière avec 2,2%, en moyenne.

La hausse moyenne du compte de taxes pour les résidences unifamiliales sera de 2,6% et de 1,2% pour les copropriétés.

À titre d’exemple, cela se traduira par une hausse de 84$ sur le compte de taxes pour le propriétaire d’une maison de 384 776$. L’augmentation sera de 31$ dans le cas d’un condominium d’une valeur de 312 545$.

Le compte de chaque propriétaire augmentera ou diminuera dans des proportions différentes en raison de différents critères, dont l’évolution de la valeur foncière de la propriété.

La hausse moyenne de la valeur des propriétés dans le Sud-Ouest est de 7,8% au rôle foncier 2017-2019.

Au 7e rang
Le Sud-Ouest se retrouve au 7e rang sur les 19 arrondissements de Montréal pour l’augmentation la plus importante du fardeau fiscal.

Ce sont les propriétaires de Rosemont-La Petite-Patrie qui écopent le plus avec une hausse de 2,6%. À l’autre bout de l’échelle, on trouve ceux de LaSalle qui auront droit à une baisse moyenne de 1,7%.

Les variations s’expliquent en partie par l’imposition de taxes locales dans certains arrondissements.

Les propriétaires d’immeubles non résidentiels du Sud-Ouest subiront quant à eux une augmentation moyenne de 2,3% dans le cadre du budget de 5,2 G$ de la Ville.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus