TC Media/Archives Le maire de l'arrondissement du Sud-Ouest, Benoit Dorais.

Fier de l’ouverture de deux parcs, décu qu’un projet immobilier n’ait pas abouti et que les patineurs ne puissent toujours pas glisser sur le canal de Lachine, le maire de l’arrondissement du Sud-Ouest, Benoit Dorais, a été invité par la Voix Pop à discuter de dossiers qui ont ponctué son année 2016.

Au chapitre des bons coups, il cite le parc du Bassin-à-Gravier inauguré l’été dernier. «Je suis particulièrement fier du premier parc pour les familles aménagés dans Griffintown», lance-t-il.

Il a été réalisé au coût de 2,4 M$ le long du canal de Lachine.

Pour le maire, il s’inscrit dans la vision de l’arrondissement qui souhaite faire de Griffintown un quartier accueillant pour les familles. À ce titre, «le parc a valeur de symbole», estime M. Dorais.

Il mentionne aussi la qualité de l’aménagement qui donne le ton pour les autres parcs qui verront le jour dans le quartier. «C’est la qualité qu’on va livrer, assure-t-il. Voici le type de projet que le Sud-Ouest peut réaliser.»

Parc Madeleine-Parent
Benoit Dorais esquisse aussi un large sourire en évoquant le parc Madeleine-Parent inauguré en septembre dans Pointe-Saint-Charles.

«C’est un engagement de 2009, rappelle-t-il. Ça nous a pris sept ans pour le réaliser et nous l’avons fait. J’en suis tellement content.»

Le terrain situé en bordure du canal de Lachine était destiné à accueillir des condos. Mais des citoyens inquiets de voir un autre secteur des berges voué à un projet immobilier ont interpellé l’arrondissement pour qu’il transforme l’endroit en lieu public. Après consultation, l’administration Dorais a acheté le lot pour en faire un parc grâce à l’imposition pendant trois ans d’une taxe spéciale.

Les déceptions
Invité à identifier des dossiers qui n’ont pas pris en 2016 la tournure qu’il aurait souhaité, le maire mentionne le projet immobilier au 2175, Saint-Patrick, dans Pointe-Saint-Charles.

«Je ne m’attendais pas à ce qu’il y ait une scission aussi importante avec les autres conseillers», confie-t-il.
Dénonçant la prolifération des condos aux abords du canal de Lachine, et réclamant un exercice de planification pour développer une vision d’ensemble du nord de Pointe-Saint-Charles, les conseillers de Projet Montréal se sont opposés à la construction d’un bâtiment comprenant des condos, des logements sociaux et des locaux pour des groupes communautaires.

Malgré cette opposition, le maire continue à pousser sur ce projet qui pourrait faire l’objet d’une consultation publique au printemps.

Benoit Dorais est également déçu que le canal de Lachine ne soit toujours pas ouvert aux patineurs, qui réclament son accès depuis plusieurs années.

«Je croyais que nous aurions un projet pilote cet hiver, mais nous ne l’aurons pas. Parcs Canada se fait encore tirer l’oreille, déplore le maire. Mais je ne désespère pas.»

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!