Josie Desmarais/Métro

Le tunnel Atwater est encore fermé à la suite d’un bris d’aqueduc majeur causé par des travaux d’Environnement Routier NRJ, un sous-traitant d’Hydro-Québec. Le niveau de l’eau a atteint plus de 3 m dans la journée de mardi, causant la perte de trois voitures appartenant à des travailleurs et un trafic monstre dans l’arrondissement du Sud-Ouest. Aucune résidence à proximité n’a toutefois été inondée.

«C’est une situation qui ne s’est jamais vu jusqu’à présent», souligne la chargée de communications à l’arrondissement, Julie Bellemare. De nombreux travailleurs du service de l’eau de la Ville de Montréal, du Service de sécurité incendie de Montréal (SIM) et des travaux publics du Sud-Ouest ont été dépêchés sur les lieux dès le bris, survenu dans la matinée du 20 novembre, et ont travaillé sans relâche pour régler la situation.

Ils ont notamment dû fermer les valves, maîtriser la fuite et pomper l’eau vers les égouts. Le côté Est du tunnel est maintenant asséché, mais il reste encore beaucoup à faire.

«Les équipes sont encore en train de pomper, mais le niveau de l’eau a diminué considérablement. Ensuite, ils devront procéder au nettoyage et viendra l’étape des inspections, précise Mme Bellemare, mercredi matin. Les ingénieurs de la Ville doivent vérifier l’infrastructure et des inspecteurs du CN (Canadien National) doivent examiner le pont ferroviaire.»

Une escouade du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) est encore sur les lieux, pour aider à la fluidité de la circulation, puisque toutes les routes menant au tunnel sont actuellement fermées. L’arrondissement espère que la situation sera réglée d’ici l’heure de pointe de l’après-midi.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!