Gracieuseté Les plans de la future école de Crawford Park, jugée trop grande par les détracteurs du projet.

Tout porte à croire que l’école de Crawford Park ne sera pas bâtie à temps pour la rentrée 2017. La Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) a annulé l’appel d’offres pour sa construction.

Avec la signature du registre demandant un référendum sur le projet de l’Annexe II de Notre-Dame-de-la-Garde, il reste deux options à la CSMB.

La première est de passer par le processus référendaire, puis d’invoquer l’article 89 de la loi des cités et villes, qui permet de forcer la construction d’un projet qui sert la communauté comme un hôpital ou une prison, malgré le désaccord des voisins.

La seconde est de présenter un projet de plein droit, c’est-à-dire un immeuble qui respecte les exigences de l’arrondissement en matière d’urbanisme comme le nombre d’espaces de stationnement et les matériaux utilisés pour la façade.

Il s’agirait d’une troisième version, ce qui implique des coûts supplémentaires de design et d’architecture pour la CSMB, mais les citoyens ne pourraient pas réclamer un vote sur la réalisation d’un projet qui respecte les règlements en vigueur.

En visite à Verdun lundi, le premier ministre Philippe Couillard a affirmé que le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, suivait la question de très près. «Les gens la veulent, cette école. Alors s’il faut accélérer les choses pour que la décision se prenne. On le fera», prévient-il.

La CSMB a annoncé qu’elle rendrait sa décision en novembre. Le prochain conseil des commissaires se rassemblera le 1er novembre.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus