Andréanne Moreau/TC Media Malgré les avancées de trottoir, les pancartes de traverse piétonne et les arrêts clignotants des autobus, de nombreux automobilistes continuent leur route sans s'arrêter.

Des parents et du personnel de l’école primaire anglophone, inquiets de constater que les automobilistes ne respectent que rarement les panneaux d’arrêt des autobus scolaires, demandent l’implantation d’un arrêt obligatoire à l’angle de l’avenue Bannantyne et de la rue Riverview.

Signe de la gravité de la situation, le personnel de l’école doit souvent s’interposer entre des voitures et des élèves, ce qui inquiète beaucoup la présidente du comité de direction, Kathleen Blagrave.

«Il va finir par y avoir un accident, c’est certain», redoute-t-elle.

Au début de l’année scolaire, une première demande avait été faite à l’arrondissement, mais avait été refusée en raison de la présence d’arrêts à moins de 150 mètres et d’un débit de circulation insuffisant. Le responsable du service avait également spécifié que des mesures d’atténuation étaient déjà en place, comme des saillies de trottoir, des panneaux de zone scolaire et du marquage sur la chaussée.

Pétition
Les conseillers Sterling Downey et Marie-Andrée Mauger ayant déjà amorcé une pétition visant à obtenir l’implantation de différents arrêts sur Bannantyne, à l’intersection de Valiquette, Stephens et Riverview, ils ont invité les parents de l’école Riverview à la signer. La pétition sera déposée au prochain conseil d’arrondissement, le 6 décembre.

Les deux élus de Projet Montréal suggèrent également aux parents de participer en grand nombre au Plan local de déplacements, qui visait justement à mieux identifier les préoccupations des Verdunois en circulation.

«Je vois cette pétition d’un très bon œil, commente le maire Jean-François Parenteau. D’ailleurs, on envisage sérieusement installer des arrêts obligatoires devant toutes les écoles de l’arrondissement.»

Plus tôt la semaine dernière, le maire a partagé sur les réseaux sociaux sa consternation devant le manque de respect des automobilistes qui continuaient leur route devant l’école Lévis-Sauvé malgré les panneaux d’arrêt clignotants des autobus scolaires.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus