Pour honorer la mémoire de cette Grande Verdunoise, qui a enseigné à une grande partie de la population de l’arrondissement et influencé tant de gens sur son parcours, le choix de donner son nom à la bibliothèque de Verdun ne pouvait être plus à propos. Jacqueline de Repentigny s’est tant impliquée dans la communauté, surtout en éducation, que ce lieu de culture et de savoir était tout désigné.

«Madame De», comme plusieurs la surnommaient affectueusement, a été enseignante pendant 35 ans en plus d’occuper le poste de directrice de l’école Chanoine-Joseph-Théoret pendant 12 ans. Son engagement l’a menée à être très sollicitée pour siéger sur divers conseils d’administration d’organismes communautaires.

«Elle n’a jamais vraiment pris sa retraite. À 90 ans passés, elle siégeait encore sur le conseil d’administration de la Caisse Desjardins», raconte le maire Jean-François Parenteau, ajoutant qu’elle manque encore aujourd’hui à plusieurs Verdunois.

Mme de Repentigny est décédée le 31 juillet 2014 à l’âge de 97 ans.

C’est la conseillère Manon Gauthier qui a porté le projet de ce changement de nom pour la bibliothèque de Verdun. La fondatrice du mouvement Toponym’elles, qui vise à reconnaître l’apport des femmes dans la toponymie montréalaise, déposera la proposition pour cette modification au prochain conseil d’arrondissement, le 6 décembre.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus