Archives/TC Media La Maison Nivard-de-Saint-Dizier est située sur le plus grand site archéologique préhistorique de l’Île de Montréal, révélant une occupation amérindienne qui remonte à plus de 5 000 ans avant aujourd’hui.

Un circuit historique qui traverse quatre arrondissements du Sud-Ouest de Montréal est en préparation en vue du 375ième anniversaire de Montréal. Le but: faire découvrir le patrimoine historique et inciter les Montréalais à découvrir le secteur à pieds et en vélo.

Les arrondissements de Verdun, Lasalle, Lachine et Sud-Ouest ont soumis un projet à la ville-centre, en collaboration avec la Maison Saint-Gabriel, musée et site archéologique situé à Pointe-Saint-Charles.

«Nous souhaitons habiller les colonnes qui longent le fleuve de panneaux qui raconteraient les grands points de l’histoire de chaque arrondissement, explique Monique Teraz, responsable des communications à la Maison Saint-Gabriel. On a intérêt à collaborer ensemble pour mettre de l’avant la beauté du Sud-Ouest et de toute la crique du Saint-Laurent et pour inciter les Montréalais à visiter ce coin.»

Les colonnes en question se trouvent près des serres de Verdun, en bordure du Canal Lachine, ainsi que dans le parc Marguerite-Bourgeoys à côté de la Maison Saint-Gabriel. Les colonnes de Lasalle seront érigées incessamment aux abords du boulevard Bishop Power.

«Si le projet est accepté, nous aimerions qu’il soit mis en lien avec une application numérique sous forme de visite guidée audio, ajoute Mme Teraz. Selon l’endroit où vous vous situez, l’application vous raconterait des éléments historiques ainsi que des anecdotes reliés à votre location.»

La Maison Saint-Gabriel souhaiterait également installer des bornes qui indiqueraient aux passants de télécharger l’application afin de connaître ce qui s’est déroulé à l’endroit même où ils se situent il y a plusieurs siècles.

Circuit patrimonial à l’Île-des-Soeurs
Sur les planches à dessin, on retrouve aussi un circuit patrimonial sur l’Île-des-Sœurs. Peu d’informations tangibles sont disponibles actuellement à cet égard, mais comme le rappelle Mme Teraz, les liens historiques entre le quartier de Verdun et la Maison Saint-Gabriel ne sont plus à faire.

«La Ferme Saint-Gabriel, conduite au départ par sœur Marguerite-Bourgeoys, accueillait les Filles du roi venues du France au 17ième siècle. Il y avait également une ferme à l’Île-des-Sœurs détenue par la congrégation de Notre-Dame. Elles étaient en constante communication, à distance de canot seulement.»

«La Maison Saint-Gabriel étant en activité depuis fort longtemps et jouissant d’une expertise reconnue en matière de valorisation historique, leur aide nous sera précieuse pour développer nos activités culturelles, patrimoniales et touristiques,» affirme Honorine Youmbissi, chargée de communication à l’arrondissement de Verdun.

Maison Nivard-de-Saint-Dizier
Depuis 2011, Verdun a déjà énormément bénéficié des Services de la Maison Saint-Gabriel qui a entre autres contribué à l’élaboration du programme d’animation de la Maison Nivard-De Saint-Dizier, à la création de l’espace Jacques-Le Ber et au développement du pôle des arts.

L’année dernière, un circuit historique en calèche, la Balade des Argoulets, a été instauré le long du Saint-Laurent entre la Maison Saint-Gabriel et la Maison Nivard-De Saint-Dizier afin de souligner la richesse historique des lieux, depuis l’époque des Argoulets, les fondateurs de Verdun, à aujourd’hui.

«Nos deux musées ont une histoire commune, indique Mme Youmbissi. En effet, la Congrégation de Notre-Dame, dirigée à cette époque par Marguerite Bourgeoys est aux origines des deux projets muséaux. Ils partagent la même vocation, leurs territoires se chevauchent, ils sont tous deux sur le bord du fleuve, autant de raisons qui font que nous avons intérêt à travailler ensemble.»

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!