En Occident, le moyen-âge est synonyme de l’ère des ténèbres. Autrement dit, après les civilisations grecque et romaine, l’humanité a traversé un tunnel sombre avant que les lumières ne surgissent en Europe!

Qu’a-t-on fait alors de la civilisation islamique qui s’est étendue de l’Espagne jusqu’aux frontières de la Chine? Qu’a-t-on fait de l’âge d’or de la dynastie islamique abbasside qui durera 400 ans? Quatre siècles où musulmans, juifs et chrétiens ont mis leur génie ensemble pour faire évoluer l’humanité.

La maison de la sagesse incarne ce génie islamique (1). À Bagdad, il a fait accomplir à la science des progrès fabuleux. C’est là où on a traduit en arabe l’ensemble des textes scientifiques et philosophiques disponible dans le monde de l’époque. C’est là où on a dressé la première carte du monde, inventé l’algorithme, développé l’algèbre et construit le premier observatoire astronomique permanent.

Pourquoi réduit-on alors en Occident la civilisation islamique aux seules exactions commises au nom d’une vision rétrograde de l’islam? Pouvez-vous citer une personnalité musulmane célèbre qui a fécondé positivement la civilisation humaine? Posez cette question autour de vous et vous allez être sidéré de découvrir le nombre ahurissant de gens qui ignorent tout de cette civilisation et ses apports à l’humanité.

Malheureusement, pour l’Occidental moyen une personnalité musulmane célèbre se réduit, au pire, à Ben Laden, le fondateur d’Al-Qaïda, ou Al Baghdadi, l’actuel chef du groupe État islamique, au mieux, à un dictateur dans la lignée de Bachar al-Assad.

Dans «Les grandes figures du génie arabe», le récent numéro du magazine français Le Point a consacré deux pages pour dresser une liste de cinq figures de la civilisation islamique qui ont imprégné l’héritage de l’humanité.

Connaissez-vous Muhammad ibn Musa al-Khwarizmi? L’algèbre, c’est lui et son nom a donné naissance au mot «algorithme». Connaissez-vous le médecin Ibn an-Nafis? C’est lui qui a découvert, entre autres, le fonctionnement des artères. Connaissez-vous Averroès? C’est l’un des hommes les plus érudits de son époque dans tous les domaines et son influence est considérable dans toute l’Europe. Connaissez-vous Abu al-Iz ibn Ismaïl ibn al-Razzaz al-Jazari? Son manuel «Le livre de la connaissance des procédés mécaniques» aurait permis aux Européens de mettre au point le moteur à vapeur. Connaissez-vous le fondateur de la sociologie Ibn Khaldoun?

Cette liste du Point est non exhaustive, car il y a tant d’autres génies de la civilisation islamique, comme Abu al-Qasim Khalaf ibn Abbas al-Zahrawi, surnommé le père de la chirurgie, car plusieurs de ses instruments de chirurgie sont encore utilisés dans nos hôpitaux, ou encore Meryem Al-Astrolabi, l’inventrice d’astrolabes sophistiqués et l’une des plus brillantes scientifiques de son époque.

Au-delà de toute polémique, les apports de la civilisation islamique à l’humanité sont considérables «même si l’humanisme s’est construit ensuite sur son rejet», conclut l’article du Point.

(1) Voir à ce sujet le 2e épisode de JUIFS ET MUSULMANS – Si loin, si proches, une série documentaire réalisée par Karim Miské. 

Aussi dans Autrement dit :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!