Vendredi dernier, les Saoudiens ont été secoués à leur réveil par un drame familial digne de ceux qui se produisent chez l’Oncle Sam, le pays qui incarne le mode de vie occidental «pervers» tant décrié par les wahhabites.

Al-Arabiya, la chaîne saoudienne d’information en continu installée aux Émirats arabes unis, a ainsi ouvert ses bulletins de nouvelles par un titre macabre : deux jumeaux ont tué leur mère et tenté de décimer le reste de leur famille, à Riyad, la capitale saoudienne.

Âgés d’à peine 19 ans, les présumés assassins ont tué leur mère (67 ans) et blessé grièvement leur père (73 ans) et leur frère (22 ans), dans leur maison familiale du quartier Al-Hamra.

Les événements fatidiques de cette soirée de jeudi à vendredi ont horrifié les Saoudiens, les musulmans et toutes les personnes normalement constituées.

En effet, comment peut-on justifier le déroulement de cette soirée macabre? Comment ces jumeaux ont-ils pu traîner leur propre mère, vers 23 h, heure locale, dans un dépôt de la maison pour l’achever de sang-froid à coups de couteau?

Au nom de quelles doctrines, idéologies ou croyances peut-on arriver à pourchasser son propre frère jusqu’au toit de la maison familiale pour le transpercer de coups de couteau? De quelle légitimité peut-on se proclamer quand on s’en prend à son propre père pour le traîner comme du bétail avant de tenter de l’achever au couteau dans la maison familiale?

Pour vous dire, lors de cette nuit sanguinaire, seule la petite sœur des jumeaux a réussi à échapper à la folie meurtrière de ses frères en s’enfermant dans l’une des chambres de la maison familiale. Quel type d’homme peut ainsi oser tuer sa propre petite sœur?

Justement, d’après le ministère de l’Intérieur saoudien, les jumeaux sanguinaires ont commis leur carnage au nom de Daech avant de tenter de s’enfuir au Yémen à l’aide d’une voiture volée, mais ils ont été interceptés à temps par les forces de l’ordre.

Ce qui est encore plus triste, c’est que ce n’est pas la première fois qu’un tel drame survient au royaume wahhabite qui ironiquement accuse le reste de la planète d’immoralité. En effet, Al-Arabiya a rappelé que l’an dernier, les autorités saoudiennes ont capturé un jeune de 21 ans et tué son frère âgé de 18 ans, quand ces derniers ont assassiné leur cousin membre des forces armées. Les deux frères ont d’ailleurs commis d’autres assassinats au nom de la nébuleuse Daech.

Pire, il y a presque six mois, la chaîne d’information saoudienne a diffusé un reportage sur de jeunes Saoudiens adeptes de Daech qui ont menacé de tuer leurs proches s’ils ne se ralliaient pas à leur idéologie sectaire! Au nom de quoi?

Aussi dans Autrement dit :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!