Archives Métro

En 2010, on se félicitait de la revitalisation du marché St-Jacques, le plus vieux marché public de Montréal. Une dizaine de bannières s’étaient installées dans l’édifice de la rue Ontario, dorénavant certifié LEED.

Un peu moins de deux ans plus tard, mon collègue Mathias Marchal, résident de Ville-Marie, me racontait que depuis environ un an, les commerces s’étaient mis à fermer. D’abord le boucher et la boutique de thé ont mis la clé sous la porte. Puis le Olive & Olives, la fruiterie et la boutique de pâtes fraîches ont suivi. Aujourd’hui, seul le Première Moisson, la poissonnerie La Mer et la Fromagerie Atwater sont encore ouverts. Et encore, la boulangerie a réduit ses heures d’ouverture.

Que s’est-il passé? Loyers trop chers, produits trop haut de gamme pour le quartier, manque de visibilité?

Et maintenant, on fait quoi avec ce marché presque moribond? Une bonne campagne de pub? Un brainstorming pour ramener les consommateurs du quartier dans ce nouveau marché historique?

Enfin, en attendant, si vous passez devant, entrez y jeter un oeil, l’édifice a été rénové joliment. Et profitez-en pour encourager les derniers commerçants qui y restent… qui sait quelle différence ça pourrait faire?!

Marché St-Jacques
Coin Ontario et Amherst

Aussi dans Bouffe et compagnie :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!