Cet article fait partie d’une série sur la technique M.E.D.I.A, une stratégie mise au point par l’inspecteur viral pour éviter de partager les fausses nouvelles. Vous pouvez retourner à la page qui explique la technique M.E.D.I.A. en cliquant ici.

À moins que vous ne croyez que «les médias» font tous partie d’un vaste complot dans le but d’assurer l’hégémonie des hommes-lézards (en quel cas, l’inspecteur viral ne peut plus rien faire pour vous!), il est très, très, très rare que TOUS les médias sérieux mettent de l’avant la même fausse information.

Ça peut *parfois* arriver, dans une situation de crise, par exemple. Mais c’est rare.

C’est pourquoi l’inspecteur suggère de toujours faire une recherche Google actualités avant de partager une information. Aucun média reconnu ne parle de l’information en question? C’est louche. Très louche. Les blogues et les petits sites dont personne n’a entendu parler n’ont généralement pas les ressources nécessaires pour produire de l’information de qualité (produire de l’information, ça coute cher, comme en témoigne l’état financier désastreux des médias d’information).

Ça ne veut pas forcément dire que l’information est fausse! Plusieurs blogues sont excellents. Mais l’absence de reportages provenant de médias fiables devrait allumer une petit voyant lumineux dans votre tête.

Au même titre, une petite recherche dans Twitter pourrait aussi vous aider. Fiez-vous seulement aux comptes Twitter qui ont le petit crochet de vérification à côté du nom du compte. Les médias reconnus ont généralement cette attestation que Twitter leur confère pour confirmer qu’il s’agit bien d’un compte officiel. Attention! Plusieurs petits comiques créent de faux comptes de médias reconnus pour tenter de désinformer!

Vous pouvez retourner à la page qui explique la technique M.E.D.I.A. en cliquant ici.

Aussi dans Uncategorized :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!