Chantal Levesque/Métro

La candidate à la chefferie de Projet Montréal, Valérie Plante, propose de calquer la politique de gestion animalière de Calgary, plutôt que d’appliquer celle du maire de Montréal, Denis Coderre.

Le plan de Mme Plante mise entre autres sur l’éducation des propriétaires de chien, l’augmentation des taux d’inscription de chiens jusqu’à 90% et plus d’inspections sur le domaine public. Le règlement de l’administration Coderre, qui fait l’objet de contestation devant les tribunaux, prévoit entre autres de bannir les chiens de type pitbull sur le territoire montréalais.

«Toutes les études sérieuses montrent que [bannir] des races animales est un choix réglementaire très coûteux et inapplicable, qui ne réduit pas le nombre de morsures graves. Il faut miser sur un règlement animalier moderne et progressiste et basé sur la science», a-t-elle fait savoir dans un communiqué.

Le conseiller de ville dans le district Desmarchais-Crawford, Sterling Downey, a salué le plan de Mme Plante. «Je suis ravi de voir que Valérie Plante s’inspire d’un des meilleurs modèles en gestion animalière pour proposer un plan juste et efficace pour Montréal», a-t-il déclaré dans le même communiqué. M. Downey appuie Guillaume Lavoie, un des opposants de Mme Plante dans la course à la leadership de Projet Montréal.

Aussi dans Montréal :

blog comments powered by Disqus