Archives Métro Le maire de Montréal, Denis Coderre

La Ville de Montréal renonce à installer des ampoules aux diodes électroluminescentes (DEL) pouvant atteindre une température de 4000 kelvins dans ses 132 000 lampadaires. Elle opte plutôt pour des ampoules de 3000 kelvins qui contiennent moins de lumière bleue.

Le maire de Montréal, Denis Coderre a fait part mercredi de sa décision après un débat houleux qui a commencé en 2015 lorsque la Ville a manifesté son intention de remplacer les ampoules au sodium haute presse de ses lampadaires par d’autres aux DEL. Il a souligné que des enjeux touchant la santé et la sécurité des Montréalais devaient être considérés, de même que l’ambiance de la ville. «On n’est pas pour avoir plus de lumière le soir que le jour. On n’est pas une ville néon», a-t-il dit, précisant être sensible à l’impact de l’éblouissement.

À ce jour, 1909 ampoules DEL de 4000 kelvins, qui projettent une forte lumière bleutée, ont été installées dans les lampadaires de la métropole, dont 1496 dans des secteurs résidentiels. Celles-ci seront retirées d’ici la fin de l’année et remplacées par des ampoules de 3000 kelvins, dont la luminosité est moins intense. Pour le reste, la Ville les laissera en place, mais elle étudiera leur luminosité dans le cadre d’un projet pilote.

«On ne peut pas faire du mur-à-mur parce qu’on va tomber dans un débat dogmatique où on va faire la comparaison d’une étude par rapport à une autre», a dit M. Coderre.

L’intensité de luminosité des lampadaires pourra varier avec l’arrivée des ampoules DEL, a expliqué le maire, ce qui fait que l’éclairage changera d’un quartier à l’autre. Près de 28M$ ont déjà été déboursés pour l’achat d’un système d’éclairage intelligent. C’est le Centre de gestion de la mobilité urbaine qui sera responsable de moduler l’intensité des luminaires de la ville.

Ce projet, qui fera en sorte que les 132 000 lampadaires de la ville seront dotés d’ampoules aux DEL au cours de cinq ans, coûtera 110M$. Ce montant demeurera inchangé, même si la Ville privilégie des ampoules de 3000 kelvins, qui sont plus coûteuses. Leur prix s’élève à près de 1000$, d’après la Ville. Les fonds prévus dans les contingences seront utilisés pour couvrir les coûts supplémentaires, a fait savoir le maire.

D’après les évaluations de la Ville, les ampoules DEL de 3000 kelvins lui permettront de réduire de 35% sa facture d’électricité et de 55% ses coûts d’entretien.

Les ampoules d’une température de 4000 kelvins, qui contiennent une forte lumière bleutée, avaient été privilégiées dans un premier temps par la Ville afin de réaliser des économies et de rendre son système d’éclairage intelligent. Un professeur du Cégep de Sherbrooke, Martin Aubé, avait répliqué que ces ampoules entraînaient de la pollution lumineuse, en plus d’engendrer des problèmes de santé chez les personnes qui y sont exposées, tels des troubles du sommeil, de l’obésité et la dépression. L’American Medical Association a aussi émis des craintes devant les ampoules de 4000 kelvin, de même que Projet Montréal. Tous ont réclamé que des ampoules aux DEL ambrés de 3000 kelvins, qui contiennent moins de lumière bleutée, soient utilisées dans les lampadaires de la Ville de Montréal.

Dans un avis qu’elle a publié le mois dernier, la Direction régionale de santé publique a rapporté que, selon la littérature scientifique, les ampoules aux DEL à haute température ne cause pas de problèmes de santé. Elle a toutefois suggéré à la Ville de Montréal de mettre en place un système efficace de gestion des plaintes.

Le professeur Martin Aubé, était ravi de la décision de la Ville de Montréal d’opter pour des ampoules aux DEL de 3000 kelvins et surtout d’acquérir un système intelligent pour l’éclairage extérieur. «Il reste à convaincre la Ville de réduire le flux lumineux de 66% par rapport à ce qu’on a actuellement et même de le réduire plus après 23h ou minuit», a-t-il indiqué dans un échange de courriels.

Projet Montréal croit pour sa part que l’administration du maire Coderre a «évité la catastrophe» en arrêtant son choix sur les ampoules aux DEL de 3000 kelvins. La formation politique a toutefois déploré que des ampoules de 4000 kelvins aient été au préalable installées. «Ça va coûter 1,4M$ [pour les remplacer], a fulminé le conseiller de François-Perrault, Sylvain Ouellet. C’est une dépense qui aurait pu être évité si le maire Coderre avait évité d’aller dans la précipitation, comme dans trop de dossiers.»

La conseillère de Desmarchais-Crawford, Marie-Andrée Mauger, a ajouté que les milieux où sont installés les ampoules aux DEL doivent être étudiés. Elle a insisté pour dire qu’une piste cyclable, comme à l’Île-des-Sœurs, ne doit pas être considéré comme un espace où des luminaires à forte intensité peuvent être disposés.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!