Getty Images/iStockphoto

En 2018, la Ville de Montréal investira 1,7M$ supplémentaires dans son plan de lutte à l’itinérance, un montant qui sera réparti parmi 40 organismes de la métropole.

Cette somme vient s’additionner aux investissements de plus de 1M$ déjà prévus par l’administration montréalaise pour l’ensemble de l’année, a affirmé la responsable de l’itinérance au comité exécutif, Rosannie Filato, qui présentait les nouvelles mesures mardi au CAP St-Barnabé, un organisme d’Hochelaga.

C’est l’hébergement d’urgence qui reçoit la plus grande part du gâteau, avec près de 750 000$ en plus pour 2018. Le logement abordable n’obtiendra pas de coup de main immédiat, mais son enveloppe budgétaire devrait augmenter plus tard cette année, selon Mme Filato.

«Nous travaillons avec le département de l’habitation et sa responsable, Magda Popeanu, pour mettre en places les logements sociaux et abordables, a lancé Mme Filato lorsque questionnée sur le financement des 950 logements prévus dans le plan d’action pour 2021. Une annonce sera faite bientôt [sur ce dossier].»

Le commissaire aux personnes en situation d’itinérance de la Ville de Montréal, Serge Lareault a voulu rappeler l’importance du soutien aux services communautaires. «[Par contre], la Ville n’agit qu’en complément au ministère de la Santé et des Services sociaux, a-t-il observé. [Un montant de] 2,8M$, c’est une goutte d’eau dans l’océan de besoins. Notre contribution est de défendre notre population auprès du gouvernement du Québec.»

Parmi les communautés visées par le nouvel investissement de la Ville, les personnes autochtones reçoivent l’un des coups de main les plus importants. Pas moins de 117 000$ seront alloués à des organismes venant en aide à cette portion de la population.

«Il y a un accent, dans ce qu’on fait en ce moment, pour les Autochtones, a ajouté M. Lareault. Il y en a beaucoup qui ne sont pas juste itinérants, mais qui sont désincarnés de leur communauté, de leur culture et qui ont besoin de services culturels adaptés.»

Le CAP St-Barnabé, seul lieu d’hébergement de l’est de la ville, est l’un des 40 organismes qui bénéficieront de l’investissement de la Ville centre. Il recevra 80 000$ de plus.

«Nous offrons l’hébergement, mais ce n’est qu’une action, a expliqué la nouvelle directrice du centre d’Hochelaga, Patricia Gagné. Il faut soutenir, encadrer et entourer les personnes itinérantes. Certainement que l’argent va nous permettre de consolider nos acquis.»

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!