Pablo Ortiz/Métro

«Être pressé, ça arrive, mais se prendre pour un grand samouraï et bloquer les portes du métro avec son parapluie pour essayer d’entrer même s’il est trop tard, ça arrive trop.» Voilà l’une des nouvelles annonces qu’il est possible d’entendre dans le métro de Montréal depuis mardi.

Dans le but de réduire les retards dans le métro, la Société de transport de Montréal (STM) a lancé une campagne de publicité pour sensibiliser les usagers.

Des messages sont diffusés à travers le réseau du métro à propos de causes fréquentes d’arrêts de service provoquées par les usagers, comme les objets et les personnes sur la voie ou encore les portes de métro bloquées ou retenues.

C’est la comédienne Michèle Deslauriers, «la voix du métro» depuis 15 ans, qui interpelle les clients dans ces nouvelles capsules sonores qui se veulent humoristiques sans être moralisatrices.

La STM espère ainsi s’attaquer à des comportements nuisibles qui ralentissent le service, bien que la société de transport reconnait être responsable «à part égale» avec les usagers des arrêts de service.

«Ces arrêts de service pourraient être évités en adoptant les bons comportements, a indiqué le président de conseil d’administration de la STM, Philippe Schnobb. Notre campagne vise à faire prendre conscience que nous faisons tous partie de la solution pour faire de l’utilisation du transport collectif une expérience toujours plus agréable.»

La STM souligne qu’en 2017, plus de 5653 minutes d’arrêt de service liés aux clients ont été comptabilisées. C’est l’équivalent de presque quatre jours entiers.

Des affiches reprenant les messages audio seront bientôt installées à proximité des quais et des wagons de métro. Des versions vidéo ont été publiées sur YouTube.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!