Facebook Lawrence Arcouette

Dans une lettre publiée dimanche sur Facebook, le comédien et photographe Lawrence Arcouette accuse le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) de ne pas avoir pris au sérieux son appel de détresse effectué samedi soir alors qu’il aurait été impliqué dans une altercation.

Arcouette a expliqué que son frère et lui se rendaient au spectacle de Linkin Park. Après avoir stationné son véhicule dans un stationnement payant, une mariée serait arrivée sur les lieux en indiquant que cette case était réservée pour le mariage. Une dispute aurait alors éclaté entre la mariée, ses invités et lui.

«Douze hommes sont arrivés et nous ont agressés, mis par terre, roués de coups de pieds au corps et au visage et cela à deux reprises», a-t-il précisé.

Il poursuit en soutenant qu’il avait contacté auparavant le SPVM, mais que la police n’aurait pas pris au sérieux son appel. Une seule voiture de police s’est présentée sur les lieux. «Les agents étaient arrogants et rudes, et n’ont pas voulu me laisser identifier les agresseurs et prendre ma plainte.»

Lawrence Arcouette se demande pourquoi son appel n’a pas été pris au sérieux. «J’ai fait une commotion cérébrale, j’ai perdu l’usage d’un œil temporairement et mon frère a deux fractures au visage et une fracture à la mâchoire…» Ce dernier a dû contacter par lui-même les ambulanciers pour obtenir de l’aide.

Dans la lettre adressée principalement au maire de Montréal, Denis Coderre, il indique qu’il a perdu confiance envers la police de Montréal. «Ces deux policiers auront une plainte en déontologie ainsi qu’une poursuite au civil en tant que citoyen n’ayant pas porté assistance.»

Le SPVM dit avoir ouvert une enquête pour faire la lumière sur les événements.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!