TC Media - Archives/Stéphanie Mac Farlane La conductrice, qui a subi de graves blessures, a terminé sa course contre un camion de style «pick-up» qui suivait les deux motos.

Une distraction causée par un insecte est à l’origine d’une collision mortelle survenue sur la route 235 à Notre-Dame-de-Stanbridge, le 25 juin 2015. Un motocycliste de Saint-Constant y a perdu la vie.

Le rapport d’investigation de la coroner Krystyna Pecko, dont TC Media a obtenu copie, révèle qu’une erreur humaine est à l’origine de l’impact fatal.

«L’enquête collision montre qu’au moment de l’accident, la conductrice d'[une] Mazda 5 est distraite au volant durant environ quatre secondes alors qu’elle tente de chasser un insecte qui est entré par la fenêtre ouverte de son véhicule», écrit la médecin.

Cette distraction a subitement mené l’automobiliste à quitter sa voie pour traverser dans la travée opposée. La conductrice a percuté de plein fouet l’un des motocyclistes, Fernand Lupien, qui circulait sur la route 235 en sens inverse.

L’homme de 56 ans, de Saint-Constant, a été projeté sur une distance d’environ 20 mètres. Le décès de M. Lupien a été constaté à l’hôpital Brome-Missisquoi-Perkins de Cowansville. Ce dernier était en arrêt cardio-respiratoire et souffrait de multiples fractures et lacérations.

Le frère de la victime, qui le précédait à moto, a réussi à éviter de justesse la minifourgonnette.

La conductrice, qui a subi de graves blessures, a terminé sa course contre un camion de style «pick-up» qui suivait les deux motos.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus