Jeff McIntosh Jeff McIntosh / La Presse Canadienne

SASKATOON — Plus d’une dizaine de groupes représentant des fermiers croient que le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, a entendu leurs inquiétudes sur le transport de céréales par train et ils attendent de voir si des changements seront apportés.

M. Garneau et le ministre de l’Agriculture, Lawrence MacAulay, ont rencontré les représentants de ces groupes dans le cadre du développement du plan à long terme pour les transports.

Les agriculteurs prévoient obtenir cette année la deuxième plus grande récolte jamais enregistrée et ils craignent des retards dans le transport ferroviaire comme ceux survenus en 2013-2014.

Ron Bonnett, président de la Fédération canadienne de l’agriculture, a affirmé que les fermiers réclamaient plusieurs mesures, dont l’imposition de normes de service pour s’assurer que les transporteurs ferroviaires répondent à leurs besoins.

Dans un communiqué, le ministre Garneau a indiqué que le gouvernement comprenait «la portée et l’importance du secteur du grain ainsi que la nécessité de disposer d’une solide chaîne d’approvisionnement par transport ferroviaire, afin que les producteurs et expéditeurs canadiens demeurent compétitifs sur les marchés intérieurs et étrangers».

Le Canadien Pacifique (TSX:CP) et le Canadien National (TSX: CNR) ont indiqué qu’ils étaient prêts à transporter les récoltes.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus