Si les stratèges de communication de la Coalition avenir québec (CAQ) se sont félicités du slogan de campagne électorale «On se donne Legault», d’autres spécialistes ont jugé ce choix très discutable.

«Le Québec est rendu à un point où il faut avancer, notre slogan fait référence à l’expression «on se donne le go!». Ça nous permet en plus de mettre le chef de l’avant», déclare Hugues Choquette, directeur de création qui a travaillé sur la ligne de communication du parti.

Analysant à la fois le slogan et l’allure visuelle de l’autobus, le professeur associé à l’École de design Frédéric Metz n’a pas mâché ses mots. «La typographie ça va, mais pour le reste c’est vraiment très mauvais, on dirait qu’ils ont voulu dire ‘‘on se paye les services de Legault’’, j’ai peut-être l’esprit tordu, mais il y a là une connotation sexuelle!», lance-t-il.

«Ce slogan ouvre mille portes aux jeux de mots douteux. À l’oreille, on comprend mieux l’expression, mais ça ne marche pas du tout à l’écrit. Ils auraient intérêt à le changer très vite», déclare pour sa part le spécialiste en stratégie de marque Jevto Dedijer.

La consultante en communication de la CAQ, Denise Deveau, n’a pas bronché en entendant ces commentaires, ni en voyant des centaines de personnes tourner le slogan en dérision sur les réseaux sociaux. «C’est un ligne intelligente, courte et facile à retenir; tant mieux si les gens l’ont déjà mémorisée», dit-elle.

Cette dernière en a profité pour lancer une flèche à l’équipe de Parti libéral du Québec, qui a aussi dévoilé son slogan «Ensemble, on s’occupe des vraies affaires». «Leur ligne se défend, mais elle est très longue et la majorité de la population ne l’a certainement pas retenue, tandis que la nôtre est punchée», fait-elle valoir.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!