La 12e édition du Festival du cinéma israélien de Montréal, qui se déroulera du 4 au 15 juin, offre une programmation riche et éclairante. Entre le très attendu Bar Bahar de Maysaloun Hamoud qui a fait couler tant d’encre et des titres qui ont déjà pris l’affiche ces dernières semaines (le touchant Mr. Gaga, le rigolo The Wedding Plan), voici cinq nouveautés à découvrir.

Past Life

Les traumas du passé et de la Seconde Guerre mondiale reviennent hanter deux sœurs qui suspectent leur père d’avoir du sang sur les mains. Racé, ce suspense quelque peu prévisible qui s’inspire d’une histoire vraie ne manque pas d’humanité et d’émotions, utilisant un subtil symbolisme pour illustrer les jeux de miroirs qui s’opèrent entre les générations. Malgré une finale moralisatrice, le jeu relevé des interprètes et la mise en scène fignolée de l’expérimenté Avi Nesher emportent l’adhésion. Film d’ouverture. Le 4 juin au Forum.

An Israeli Love Story

Transposition d’une pièce à succès qui est basée sur un fait véridique, le nouveau long métrage du vieux routier Dan Wolman se déroule tout juste avant la création de l’État d’Israël. Les tumultes politiques n’affectent pas trop les amours d’une aspirante actrice avec un habitant d’un kibboutz, jusqu’au jour où la réalité les rattrape. Dans la riche tradition des productions de Merchant Ivory, cette histoire d’amour exacerbée charme allègrement malgré des archétypes à la tonne. Le 4 juin au Forum, ainsi que les 13 et 14 juin 
au Quartier Latin.

Ben-Gurion, Épilogue

Le fondateur de l’État d’Israël se confie au cours d’une entrevue de 1968, récemment redécouverte et agrémentée d’archives éloquentes (on y voit notamment Albert Einstein et Ray Charles). Sur un ton d’intimité et de franchise, l’ancien premier ministre évoque son parcours et ses idéaux paradoxaux à une époque où la conciliation avec les voisins palestiniens semblait encore possible. Un documentaire révélateur, dont 
la durée de 70 minutes est beaucoup trop courte. 
Le 5 juin au Forum et le 14 juin au Quartier Latin.

The Women’s Balcony

Ce petit film savoureux confronte une communauté orthodoxe de Jérusalem à un problème de taille : trouver une nouvelle synagogue! C’est là qu’apparaît un jeune rabbin charismatique qui tente de pousser ses idées fondamentalistes. En résulte une véritable guerre entre hommes et femmes. Voilà un feel-good movie sympathique et accessible, peuplé de personnages attachants et de situations cocasses finement écrites. On en ressort le sourire aux lèvres. Les 7 et 8 juin au Forum.

Our Father

Cinéma populaire et septième art d’auteur ne font qu’un au sein de cet effort rythmé et efficace sur un homme qui fraye avec les mauvaises personnes afin de pouvoir payer une opération qui aidera son couple à avoir un enfant. Entre les combats survitaminés à la Guy Ritchie et les réflexions plus probantes sur l’existence, le récit alterne comédie et tragédie sans nécessairement tourner le dos aux clichés. Moris Cohen est renversant dans le rôle principal. Les 7 et 11 juin au Forum.

Aussi dans Culture :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!