HBO

Cette semaine, Métro craque pour Sharp ObjectsThe Ghost Note Symphonies, Vol. 1 My Absolute Darling, The Smashing Pumpkins, Sounds likeÀ la plage et Le Festival du cinéma des femmes de Fort-Coulonge.

1. Sharp Objects
Les œuvres de Jean-Marc Vallée ont le don de nous toucher droit au cœur et de nous prendre aux tripes. Après la renversante première saison de Big Little Lies, le cinéaste québécois récidive avec Sharp Objects, adaptée du roman Gone Girl, de Gillian Flynn. Découpée en huit épisodes, la minisérie raconte le retour tendu d’une journaliste dans son patelin pour y couvrir le meurtre de deux adolescentes. Parallèlement à l’enquête policière, qui avance à pas de tortue, on découvre au compte-goutte le passé tordu de Camille. Dans le rôle principal, Amy Adams est émouvante de finesse et de justesse, tandis que Patricia Clarkson est délicieusement glaciale dans la peau de sa mère intransigeante. – Marie-Lise Rousseau

2. The Ghost Note Symphonies, Vol. 1
Sous le punk rock de Rise Against se cachent de douces mélodies et, bien sûr, les paroles intelligentes et la voix éraillée de Tim McIlrath. Tout ce beau mélange est mis à l’honneur sur cet album acoustique regroupant 10 chansons percutantes qui nous donnent des frissons. La version complètement dépouillée de Faint Resemblance, celle ralentie de Savior, celle au piano de Voices Off Camera sont à écouter absolument. – Carine Touma

3. My Absolute Darling
Véritable coup de poing, le premier roman de l’Américain Gabriel Tallent fait sensation depuis sa parution. Cette fable tragique raconte une saison dans la vie de Julia Alveston, alias Turtle, une ado de 14 ans qui tente d’échapper à un père abusif, autant de personnages meurtris qui ne font pas dans la dentelle. On comprend vite que les choses ne sont pas si simples, car l’homme, avec qui elle habite seule dans une piaule au bord du Pacifique, s’avère aussi charismatique que menaçant. Une lecture dérangeante, mais essentielle. Aux éditions Gallmeister. – Jessica Dostie

4. The Smashing Pumpkins
Le groupe rock The Smashing Pumpkins sera de passage à Montréal, mardi, au Centre Bell. La troupe de Billy Corgan fête en 2018 son 30e anniversaire d’existence avec une tournée nord-américaine. La nostalgie sera au rendez-vous, puisque à peu près tous les membres originaux seront de la partie et que le groupe prévoit jouer surtout des morceaux tirés de ses premiers albums. On entendra certainement 1979, Today, Bullet with Butterfly Wings, Cherub Rock et autres pièces célèbres de sa période de gloire, au milieu des années 1990. – Philippe Lemelin

5. Sounds like
En cette période de l’année où nos fils Facebook et Instagram sont saturés de selfies d’amis au bord de la plage, au sommet d’une montagne ou en voilier sur la mer, la journaliste globe-trotter Catherine Lefebvre a eu l’originalité de partager ses souvenirs de voyage en ambiances sonores. Son balado Sounds like nous transporte aux quatre coins du monde, de Port-au-Prince à Paris, en passant par Lima, Istanbul et tant d’autres villes, où se mêlent harmonieusement musique de rue, chants d’oiseaux, circulation routière et conversations attrapées au détour d’une ruelle. À écouter les yeux fermés. – Marie-Lise Rousseau

6. À la plage
C’est de saison! Cette histoire joliment racontée par l’auteure italienne Susanna nous fait découvrir la plage à hauteur d’enfant: on y aperçoit beaucoup de pieds, bien sûr, mais aussi plein de fesses, de gros ventres et de visages d’enfants. L’enfant en question, une petite fille partie chercher des coquillages, finit par ne plus retrouver le parasol rouge familial au milieu de la foule. «On réalise qu’on s’est perdu quand on est sur le point de pleurer»,dit-elle. Un texte sensible et drôle, mis en valeur par les coups de crayon de la designer de mode Vessela Nikolova. Publié aux éditions Seuil Jeunesse. – Jessica Dostie

7. Le Festival du cinéma des femmes de Fort-Coulonge
Les femmes sont trop peu représentées dans le cinéma québécois, et ce même cinéma, lui, est trop peu diffusé en région. Ces deux problèmes seront temporairement corrigés du 9 au 12 août lors de la première édition du Festival international du cinéma des femmes de Fort-Coulonge, qui se tiendra dans cette municipalité de l’Outaouais. Ce sera l’occasion de voir les œuvres de cinéastes renommées, dont Alanis O’Bomsawin (invitée d’honneur du festival) et Léa Pool, de même que celles de jeunes peu connues, dont Aude Giroux et Julie Lambert. – Marie-Lise Rousseau

Et on se désole pour…

8. La surenchère d’opinions
«Je cherche un disque dur de 10 terabytes. C’est pour archiver vos opinions sur SLĀV/Kanata.» Ce propos lu sur les réseaux sociaux nous a bien fait rire, tout en résumant le fond de notre pensée. On espérait que la crise médiatique entourant l’annulation des deux spectacles de Robert Lepage donne lieu à un véritable dialogue sur les limites de la liberté artistique et sur l’appropriation culturelle. Force est de constater que #LesGens préfèrent exprimer haut et fort leurs opinions sans écouter celles des autres; comme si l’humain avait deux bouches et une oreille. – Marie-Lise Rousseau

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!