Denis Germain/TC Média François Létourneau

De nombreux prix ont été décernés dimanche au 29e Gala des Gémeaux qui récompense les artisans de la télévision québécoise. Voici quelques réactions des gagnants:

Meilleure émission jeunesse
«La majorité de ma carrière est pour des émissions jeunesse. C’est donc un immense cadeau! Je travaillais pour la jeunesse avant même que mes garçons viennent au monde, alors c’est un bel exemple de persévérance pour eux.» -Stéphane Bellavance

Meilleur premier rôle féminin: téléroman
«Lorsqu’on gagne ce prix, on découvre qu’il y a une part de soi qui n’est pas si solide que ça et qui doute. C’est bien de se faire rassurer comme cela!» -Marie-Thérèse Fortin

Meilleur texte: série dramatique
«C’est littéralement la cerise sur le sundae! On a toujours été fier de Série Noire et on a senti rapidement qu’il y avait un engouement et que son public suivait assidument la série.» -François Letourneau et Jean-François Rivard

Meilleur premier rôle masculin: téléroman
«Mon personnage est spécial grâce à ses qualités de cœur et son manque de jugement. Il faut deux ou trois choses pour faire de la fiction, soit des conflits et un manque de jugement. Si on est capable de jumeler ceci avec des qualités de cœur, on a un personnage attachant.» -Guy Nadon

Grand prix de l’Academie
«C’est la manifestation de l’amour ce que je vois ce soir! Les gens me le démontrent chaque jour en me croisant sur la rue. Ils se sont fait une opinion grâce aux médias. C’est important pour la cause que les médias en aient parlé. Je crois que cette décision en matière de droits d’auteur vient fixer certaines bases qui serviront aux autres.» -Claude Robinson

Meilleure interprétation: Humour
«Notre façon de faire de l’humour a beaucoup évolué depuis notre première saison, mais ce qui nous fait rire n’a pas changé.» -Les Appendices

Meilleur magazine de servicesL L’épicerie
«La recette du succès est due, je crois, au fait qu’on est aussi curieux que les gens qui nous écoutent et on respecte leur choix. On fait un travail journalistique et c’est ce que les gens aiment.» -Denis Gagné

Prix coup de cœur du public: Unité 9
«Ça fait toujours chaud au cœur les prix du public. Ce sont vraiment les plus beaux, car les gens ne votent pas pour les producteurs, ni pour le poste de diffusion. Ils votent pour l’émission, et les acteurs. C’est vraiment touchant.» -Guylaine Tremblay

Meilleur premier rôle masculin
«C’est qui fait plaisir! J’écris des rôles et je me choisis moi-même! C’est génial de sentir que les gens me trouvent bon. D’être dirigé par mon ami Jean-François Rivard fait de l’aventure de Série noire quelque chose de vraiment sympathique.»
-François Létourneau

Meilleur rôle dramatique féminin
«C’est comme une tape dans le dos qui me dit que je ne travaille pas dans le beurre! D’avoir une récompense de mes paires est quelque chose de très important pour moi. Je suis très émue, car je ne m’y attendais pas. Il y avait de très bonnes actrices dans ma catégorie. C’est vraiment flatteur.» -Fanny Mallette

Série dramatique de l’année: Mensonges
«C’est une super série. Faut vraiment que le public la découvre. C’est de la super bonne télé. On le voyait déjà sur le plateau avec la réalisation de Sylvain Archambault, les performances de Fanny Mallette et Sylvain Marcel. C’est mérité.» -Éric Bruneau, comédien.

Meilleur premier rôle féminin: comédie
«Les beaux malaises est une série qui est arrivée dans le détour et qui a connu un succès fulgurant. Ça a changé ma vie d’une belle façon et je suis vraiment reconnaissante.» -Julie Le Breton

Meilleur premier rôle: comédie
Meilleure comédie (Les Beaux Malaises)

«Indépendamment des prix qu’on a reçus, les cotes d’écoute étaient tellement bonnes et on avait tellement de retours des gens qu’inconsciemment, ça m’a sûrement incité à aller plus loin dans l’écriture de la deuxième saison.» -Martin Matte

René Simard, l’animateur
«Le grand gagnant de la soirée est Claude Robinson. Sa persévérance m’impressionne. Son hommage a été le moment touchant de la soirée par son histoire qu’on connait. De voir sa femme être restée à côté de lui, dans l’ombre même ce soir est impressionnant. Je lui avais demandé de monter avec Claude lorsqu’il est venu chercher son prix, mais elle voulait lui laisser son moment.» -René Simard

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!