Archives/TC Media L'église de la Visitation de la Bienheureuse-Vierge-Marie est la plus ancienne église de Montréal encore debout.

L’église patrimoniale de la Visitation, située sur le boulevard Gouin à Ahuntsic, pourra finalement réparer sa toiture. Après deux ans de démarches, la fabrique a reçu un financement d’urgence de 41 400$ du ministère de la Culture.

L’argent servira à payer 85% de la facture du changement des chatières du toit. Ces bouches d’aération laissent entrer la neige dans les combles et génèrent de l’humidité qui dégrade les structures en bois.

«Ce sont des interventions à mener d’ici une année», explique Francine LeGrand, marguillère responsable de la campagne de financement de la paroisse. Elle annonce que le chantier sera lancé l’automne prochain.

«Nous célébrons au moins une cinquantaine de mariages chaque été, nous ne voulons pas qu’ils se déroulent au milieu des échafaudages», convient-elle.

Financement
Ces réparations sont préalables à des rénovations majeures estimées à plus de 1M$. «Nous devons procéder au nettoyage et à la restauration des murs et des plafonds, refaire les peintures comme à l’origine et éventuellement rehausser les dorures des éléments sculptés», affirme Mme LeGrand.

Québec a consenti 800 000$ à condition que la paroisse amasse la balance. «Nous avons lancé une campagne pour pouvoir collecter 200 000$», assure la marguillère.

Depuis deux ans, le comité a sollicité les paroissiens, les citoyens, les commerçants et les élus pour réussir à récolter quelque 150 000$. L’organisation, composée que de cinq personnes au départ, compte maintenant une douzaine de membres.

Leurs efforts sont soutenus par l’Association des gens d’affaires d’Ahuntsic-Cartierville (AGAAC). «Nous voulons leur donner de la visibilité et utiliser notre réseau pour trouver des donateurs», indique, Michel Hamel, le propriétaire d’une agence de communication.

Patrimoine payant
Les sommes manquantes doivent être trouvées avant la fin de l’année. La paroisse est à mettre sur pied des visites de l’église faites par des guides professionnels, habillés en costume d’époque. Le calendrier sera mis en ligne pour le début des visites en juin.

«Ce n’est pas seulement un édifice religieux patrimonial, c’est aussi le témoin d’une époque», relève Mme LeGrand. L’église de la Visitation de la Bienheureuse-Vierge-Marie a été construite en pierres des champs entre 1749 et 1751. Elle a été classée monument historique en 1974. La maison du sacristain et les murs extérieurs ont été restaurés en 2010. Au début de l’année, un incendie de la salle paroissiale a causé des dégâts estimés à plus de 100 000$.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!