Métro Le biscuiterie produisait notamment des oreos

L’usine montréalaise de la multinationale Mondelez fermera ses portes d’ici la fin de décembre 2017. C’est ce qu’a annoncé la direction de la multinationale à ses 454 employés mercredi après-midi.

Selon la porte-parole de Mondelez Canada, Stephanie Cass, plusieurs facteurs ont convaincu la direction de cesser les activités de l’usine montréalaise. «Au cours des derniers mois, nous avons revu l’ensemble de notre chaîne d’approvisionnement et nous avons conclu que l’usine de Montréal avait le coût de production le plus élevé en Amérique du Nord. Il devenait difficile d’être concurrentiel. C’était une décision difficile à annoncer aux employés, mais elle était nécessaire dans ce contexte.»

Mme Cass dit que la décision n’a rien à voir avec le fait que le personnel de l’usine de Montréal était syndiqué. «On exploite des usines partout dans la monde, plusieurs sont syndiquées, d’autres ne le sont pas. Ça ne change rien à notre analyse de coûts.»

Au cours des prochaines semaines, la direction de l’entreprise va s’asseoir avec le Syndicat international des travailleurs et travailleuses de la boulangerie, confiserie, tabac et meunerie, affilié à la FTQ et qui représente le personnel de l’usine du boulevard Viau, afin de régler la question des indemnités de départ proposées aux employés.

La porte-parole annonce que 95% de la production sera transférée dans les cinq autres usines de Mondelez au Canada, situées en Ontario. Nous voulons continuer de produire au Canada, ajoute-t-elle.

Le personnel de l’usine produit notamment les biscuits de marque Oreo. C’est le site Web de la station montréalaise de la chaîne iHeartRadio qui a annoncé la nouvelle en début de soirée mercredi.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus