L’ancien hôtel de ville du 13, avenue Strathyre, deviendra  un pôle culturel important à LaSalle en accueillant différentes associations culturelles et une salle multimédia où des expositions et événements seront organisés. Un projet estimé à 3,5 M$.

L’arrondissement veut redonner une nouvelle vie à ce bâtiment vacant depuis deux ans et appelé maison Brunning, érigé entre 1905 et 1911.

Le projet prévoit rénover l’édifice patrimonial tout en protégeant son look des années 50, d’autant plus qu’il est situé tout près du moulin Fleming.

«La maison Brunning doit devenir un complément au moulin Fleming et au théâtre champêtre, un lieu de création artistique, une maison pour les archives de la Société historique Cavelier-de-LaSalle, un lieu de diffusion de la collection d’œuvres d’art de l’arrondissement, et un lieu pour développer des activités liées au patrimoine», soutient la mairesse Manon Barbe.

En août, le conseil d’arrondissement a autorisé une dépense additionnelle de 3359,81$ au contrat de services professionnels accordé au montant de 53 808,30$ à Corriveau Girard Architectes (CGA) pour la transformation de l’ancien hôtel de ville.

«Le dossier a déjà reçu un avis favorable du Conseil du patrimoine de Montréal et, surtout, le financement par la Ville de Montréal est acquis. Quant au contrat accordé par le conseil d’arrondissement à la firme d’architectes, il a permis l’élaboration du programme fonctionnel et technique», précise Pierre Dupuis, directeur Affaires publiques et Greffe à l’arrondissement.

Une riche histoire
La maison Brunning est située au cœur du quartier Highlands. En 1913, le bâtiment résidentiel devient l’hôtel de ville de LaSalle (incorporé en 1912), et il le restera pendant 70 ans, jusqu’à son déménagement dans l’ancienne usine de la Burroughs Wellcome, son site actuel, au 55, avenue Dupras.

La maison a subi trois transformations importantes en 1941, 1953 et 1973, pendant lesquelles des annexes ont été construites en bâtiment d’origine.

Depuis 1983, l’ancien hôtel de ville a été loué à différents organismes, dont les Pionniers du Téléphone d’Amérique (association des retraités de la Northern Telecom), mais il vacant depuis deux ans.

Projet financé surtout par Montréal
Le coût du projet est estimé à 3,5 M$ et sera presque entièrement financé par la Ville de Montréal.

La répartition du financement sera la suivante: Ville de Montréal (76,3%), Fonds patrimonial culturel québécois (10,3%) et arrondissement de LaSalle (13,3%).

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!