Steve Caron/TC Media Juliette Grosse, de la Maison des familles de Mercier-Est, travaille en collaboration avec le Carrefour jeunesse-emploi Mercier afin de faire connaître les différentes ressources du quartier par le biais du projet «parents-relais».

La Maison des familles de Mercier-Est est à la recherche de volontaires afin d’implanter un tout nouveau service dans le quartier, celui des «parents-relais».

Le projet est réalisé en collaboration avec le Carrefour jeunesse-emploi (CJE) Mercier.

Il vise à rejoindre les familles isolées de Mercier-Est et créer des solidarités entre les familles.

Les «parents-relais» iront à la rencontre des autres parents du quartier afin de les informer sur les ressources existantes. Concrètement, ils les orienteront ou les accompagneront, au besoin, vers les organismes communautaires de Mercier-Est.

«On en a parlé de façon informelle dans nos réseaux et les commentaires sont très positifs. Mercier-Est est un grand quartier avec plusieurs organismes et services qui sont offerts aux résidents. Il y a un besoin pour un tel projet», a observé Juliette Grosse, de la Maison des familles de Mercier-Est.

Visite dans les parcs, kiosque d’information lors des événements de Mercier-Est, discussion pendant que les enfants s’amusent dans les modules de jeux, sont autant de possibilités d’approcher les parents, explique-t-on.

«Les « parents-relais » ne sont pas des intervenants. Ils sont là pour communiquer l’information. Dans mon rôle de travailleuse de milieu, j’entends souvent des parents dire si j’avais su… C’est ce que nous voulons éviter en favorisant la diffusion de l’information», raconte Mme Grosse.

Les personnes recherchées doivent être disponibles environ sept heures par semaine, dont le mardi matin pour de la formation; être parent; résider dans Mercier-Est; parler minimalement français; avoir la capacité d’aider, de s’engager et de travailler en équipe.

Dans les prochaines semaines, la maison des familles et le CJE recevront les candidatures accompagnées d’un petit mot de motivation (avant le 7 août). Par la suite, des entrevues seront réalisées par les deux organismes pour une mise en place en septembre du projet.

Pour la première année du projet, les deux organismes espèrent recruter de 8 à 10 «parents-relais».

Les personnes intéressées à devenir «parents-relais» peuvent envoyer leur candidature (cv ou lettre de motivation) à l’attention de Juliette Grosse (juliette@maisondesfamilles.ca) ou Rouba Hamadi (dev.projets@pitrem.org).

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!