Les élus de Montréal-Nord sont «sous le choc» après avoir pris connaissance des chefs d’accusation qui visent l’ex-maire démissionnaire, Gilles Deguire.

«Je suis atterrée, bouleversée, assure la mairesse par intérim de l’arrondissement, Chantal Rossi. C’est une énorme déception d’apprendre tout ça. Nous avons connu une première onde de choc avec cette démission, en voici une nouvelle.»

«En tant que maman et grand-maman, ce sont des choses très désagréables à entendre, reprend-elle. Je ne peux pas cautionner ces faits, je suis choquée, consternée. Mais la vie continue, il faut regarder vers l’avant. Je vais travailler d’arrache-pied pour veiller au bien-être des citoyens.»

«C’est épouvantable»
Jean-Marc Gibeau, conseiller de la Ville dans l’arrondissement de Montréal-Nord, juge «épouvantables» les accusations qui visent Gilles Deguire, ex-maire démissionnaire, qui va faire face à des accusations d’agression sexuelle et attouchements sur mineur de moins de 16 ans.

«Si les faits sont avérés, c’est une grande déception, clame l’élu. Je pourrais utiliser d’autres termes, mais c’est difficile. Vraiment, c’est inconcevable. Je n’ai pas honte de le dire, c’est épouvantable.»

Un sentiment partagé par Monica Ricourt, conseillère d’arrondissement à Montréal-Nord.

«Depuis la démission de M. Deguire, je suis sous le choc. Ce sont des nouvelles très tristes pour l’arrondissement et sa population. Tout cela est vraiment inattendu.»

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!