Ex-maire de Montréal-Nord et ancien enquêteur en matière de crimes sexuels, Gilles Deguire fera face à des accusations d’agression sexuelle et d’attouchements sur un enfant de moins de 16 ans. Il est la cible d’un mandat d’arrestation émis le 11 janvier dernier et rendu public ce lundi.

Les faits reprochés se seraient produits entre le 1er décembre 2013 et le 23 octobre 2015, alors qu’il siégeait en tant que maire d’arrondissement. La victime n’est pas nommée, puisqu’elle avait moins de 16 ans au moment des faits. M. Deguire devrait comparaître au palais de justice mercredi.

Ex-policier au sein de Police-jeunesse de Montréal-Nord
Avant de se lancer en politique, Gilles Deguire, 66 ans, a été policier au sein du Service de police de la ville de Montréal (SPVM) pendant trente ans, de 1969 à 1999. Il travaillait principalement dans le secteur de Montréal-Nord.

Durant cette période, il fut agent sociocommunautaire, mais aussi enquêteur en charge des agressions sexuelles au sein de Police-jeunesse de Montréal-Nord.
Après sa retraite du SPVM, il s’est lancé en politique en devenant attaché politique de l’ancienne ministre libérale Line Beauchamp pendant dix ans, de 1999 à 2009.

«Je suis atterrée, bouleversée. En tant que maman et grand-maman, ce sont des choses très désagréables à entendre. Je ne peux pas cautionner ces faits, je suis choquée, consternée.»
Chantal Rossi, mairesse par intérim de Montréal-Nord

Denis Coderre «pas étonné»
Denis Coderre a réagi à la publication de ces chefs d’accusation lors d’un point presse à l’hôtel de ville.

«Je ne veux pas contaminer le processus, je ne ferai aucun commentaire, a précisé le maire. Je ne suis pas étonné, explique le maire de Montréal. La lettre de démission que j’ai reçue contient des éléments d’enquête et de preuves. Elle ne sera pas rendue publique. On va laisser aller les opérations et les tribunaux faire leur travail».

Le 7 janvier, M. Deguire avait remis sa démission de l’arrondissement qu’il dirigeait depuis 2009 en raison d’une enquête criminelle.

Dans une entrevue accordée TC Media à la mairie de Montréal-Nord le 12 janvier, M. Coderre se disait «choqué» par la situation. «Je ne suis pas là pour me mêler d’opérations policières. Mais oui, on est choqué, oui, on n’est pas content.»

Le maire de Montréal affirmait également que M. Deguire avait «bien fait de démissionner».

Maire durant six ans
M. Deguire avait été élu à la mairie de Montréal-Nord en 2009. Après avoir siégé sous la bannière d’Union Montréal, parti de l’ancien maire de Montréal Gérald Tremblay, il avait rejoint l’équipe municipale du maire Coderre lors des élections de 2013.

La conseillère de la Ville et suppléante de Gilles Deguire, Chantal Rossi a pris temporairement la tête de la mairie de Montréal-Nord. Selon les délais légaux, des élections partielles auront lieu au plus tard le 22 mai, mais la date exacte n’est pas encore connue. De nouvelles élections se dérouleront à nouveau en novembre 2017.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!