François Lemieux/Cités Nouvelles Giuseppe Cammarrota, un résident de l'est de Montréal, sera candidat du Parti vert du Québec (PVQ) dans Nelligan, le 1er octobre.

Un massothérapeute originaire de Rivière-des-Prairies, Giuseppe Cammarrota, portera les couleurs du Parti vert dans la circonscription de Nelligan, lors des élections d’octobre. Le candidat de 26 ans, qui en sera à sa première expérience politique, entend faire du trafic, l’itinérance et l’environnement ses principaux chevaux de bataille lors de la campagne.

M. Cammarrota a récemment opté pour un changement de carrière, cherchant à démarrer sa propre entreprise. Il a choisi de s’impliquer auprès du Parti vert du Québec (PVQ), une formation qui fait la promotion de valeurs qui le rejoignent.

«J’ai un peu l’habitude d’aider les gens à voir les choses d’une manière un peu différente. J’aimerais augmenter leur conscientisation, les rassembler en tant que communauté et proposer des initiatives plus vertes», fait-il valoir.

Le candidat, qui a passé toute sa vie à Rivière-des-Prairies, voit dans sa candidature une démarche d’autonomisation des citoyens face à la politique.

«Si on met seulement des politiciens [de carrière] et non des citoyens au pouvoir, en position d’influence, on va toujours revisiter les mêmes situations. Si on donne du pouvoir aux gens, si on les encourage de parler un peu plus et de prendre action un peu plus, on va voir vraiment un changement au niveau de la conscientisation sociale», indique-t-il.

Le candidat voit dans le trafic un problème majeur de la circonscription auquel il voudrait s’attaquer. L’itinérance est une autre problématique qui le préoccupe.

«C’est super difficile de sortir de la rue, d’avoir une adresse et de recevoir de l’aide. On veut qu’il y ait plus de logements à loyers modiques ou de groupe. Ce n’est pas un problème difficile à résoudre. L’aide est là, mais il y a trop d’étapes avant de pouvoir la recevoir. Je veux que ce soit plus facile», souligne-t-il.

Tournant vert
M. Cammarrota souhaite également approcher les grandes compagnies pour les aider à prendre un tournant vert.

«La consommation, c’est quelque chose que j’ai étudié un peu pendant que je travaillais. Juste d’augmenter la sensibilisation pour montrer ce que notre niveau de consommation fait à l’environnement, de proposer une différente manière de consommer, d’apprendre aux gens à partager un peu plus», explique-t-il.

Le député sortant de Nelligan, le Libéral Martin Coiteux, a fait savoir, plus tôt cette année, qu’il ne solliciterait pas un autre mandat. Le Nouveau parti démocratique du Québec (NPDQ), a confirmé Leslie Eric Murphy comme candidat dans Nelligan.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!