C’est maintenant officiel, le Québec sera en élections générales le 4 septembre. Alors que la campagne électorale vient tout juste de débuter, les partis politiques s’activent dans la région.

Mercredi matin, avant même que la campagne soit lancée, la Coalition avenir Québec (CAQ) avait déjà posé de nombreuses pancartes sur les grands boulevards de l’Ouest-de-l’Île. Le parti espère récupérer ici un électorat anglophone déçu par le gouvernement Charest. Jeudi matin, le Parti libéral du Québec (PLQ) avait aussi ajouté ses affiches aux abords des routes.

Jusqu’à maintenant, sept partis présentent des candidats dans les trois circonscriptions de la région. Les trois députés libéraux sortants – Yolande James (Nelligan), Geoffrey Kelley (Jacques-Cartier) et Pierre Marsan (Robert-Baldwin) – se présentent tous de nouveau dans leur comté respectif. Ils ont officiellement lancé leur campagne dans l’Ouest-de-l’Île plus tôt aujourd’hui, 3 août, à la Plaza Pointe-Claire.

Le Parti québécois (PQ) accueille cette année une jeune recrue dans Nelligan. Il s’agit de Marcos Archambault, étudiant au collégial et représentant jeune Montréal-Ville du PQ. Sur son compte Twitter, le jeune candidat souligne qu’il souhaite mieux connaître la population et ses besoins, trouver des nouveaux appuis et augmenter le score du parti dans la circonscription. Les candidats pour Jacques-Cartier et Robert-Baldwin, Olivier Gendreau et Alexandre Pagé-Chassé, en sont respectivement à leur deuxième et troisième campagne avec le PQ dans l’Ouest-de-l’Île.

Du côté de la CAQ, on présente Paola Hawa (Jacques-Cartier), conseillère municipale à Sainte-Anne-de-Bellevue, Philippe Boileau (Nelligan) et enfin Toni Rinow qui se mesurera à Pierre Marsan dans Robert-Baldwin.

Élahé Machouf, belle-mère du co-chef de Québec solidaire (QS) Amir Khadir, est candidate pour la troisième fois dans Nelligan sous la bannière orange. Dans Robert-Baldwin, Sarah Landry tente sa chance pour la deuxième fois alors que François-Xavier Charleboix fait ses débuts dans Jacques-Cartier.

Pour le Parti vert du Québec, on présente trois nouveaux candidats. Dans Jacques-Cartier, Alex Tyrrell tentera de répéter l’exploit de son prédécesseur, Ryan Young, qui avait terminé deuxième (près de 400 voix devant le PQ) en 2008. Mathieu Mireault, détenteur d’un baccalauréat en psychologie et futur étudiant à la maîtrise au HEC Montréal, assure la candidature dans Robert-Baldwin alors que Kristianne Brunet affronte Yolande James dans Nelligan.

Chez Option nationale (ON), nouvelle formation souverainiste dirigée par l’ex-péquiste et député sortant Jean-Martin Aussant, on présente une équipe complète dans l’Ouest-de-l’Île. Raphael Hébert sera candidat dans Jacques-Cartier, François Landry dans Nelligan et Sophie Turcot dans Robert-Bladwin.

Un nouveau parti créé récemment, l’Union citoyenne du Québec (UCQ), a déjà trois candidats à son actif dans la région. Jean-Dominic Lévesque-René, qui s’est présenté aux élections municipales de 2009 pour Projet Montréal dans le district de Sainte-Geneviève, tente sa chance dans Nelligan. Fredrick-Anthony Ghali, président du NPD dans la circonscription de Pierrefonds-Dollard, affrontera Pierre Marsan dans Robert-Baldwin et Agnes Mina Barti sera candidate dans Jacques-Cartier.

Le Parti marxiste-léniniste du Québec (PMLQ) n’a pas rappelé le journal Cités Nouvelles. Impossible de savoir, pour l’instant, si le parti compte présenter des candidats dans les trois circonscriptions du secteur, comme en 2008.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!