Déserté à la suite du départ des Sœurs de la Congrégation Notre-Dame en décembre 2014, le couvent Notre-Dame-du-Vieux-Moulin à Pointe-Claire a repris vie au cours des dernières semaines avec le tournage d’une nouvelle série télévisée intitulée «L’Échappée» qui prendra l’affiche cet automne à TVA.

L’Échappée raconte l’histoire de Brigitte Francoeur, jouée par Julie Perreault, qui revient dans son village (fictif) de Sainte-Alysse-de-Rimouski dans le Bas Saint-Laurent. Partie à 20 ans pour faire carrière comme chanteuse à Montréal, Brigitte revient en région pour le mariage de sa fille Jade (Charlotte Aubin) qui a été élevée par sa sœur Noémie (Anick Lemay).

Le jour de son retour, deux jeunes du centre jeunesse font une fugue. Quelques heures plus tard, Agnès (Évelyne Rompré) se fait agresser.

«C’est une histoire à plusieurs paliers. On veut notamment savoir ce qui est arrivé à Agnès et pourquoi. Ça va être un suspense avec des rebondissements, des mystères et des fausses pistes. Il y a de quoi tenir en haleine le spectateur», indique l’auteure Michelle Allen.

Celle-ci tenait à dépeindre la vie en région de façon moderne et traiter de la réalité des centres jeunesse, un environnement qui l’a beaucoup touchée lors de sa recherche.

«Les jeunes en centre ont tous des histoires terribles, complexes avec des parents présents, absents, bienveillants ou maladroits, souligne l’auteure. Ce sont des jeunes qu’on essaie de reconstruire. On leur donne des outils pour qu’ils aient une vie plus normale».

L’équipe de production en était à sa 13e journée de tournage lors du passage de TC Media sur les lieux le 24 mai. Le couvent sert de décor pour trois endroits où se déroule l’histoire: le centre jeunesse du même nom que la série, l’hôpital et le poste de police.

En plus des scènes filmées à l’intérieur, quelques autres plans devraient être tournés dans le jardin du couvent. Le tournage aura aussi lieu au Bic dans le Bas Saint-Laurent, à Otterburn Park, à Varennes et Verchères.

Couvent
Après deux siècles passés au couvent Notre-Dame-du-Vieux-Moulin de Pointe-Claire, la congrégation des Sœurs de Notre-Dame devait relocaliser les 19 dernières religieuses qui y vivaient dans d’autres couvents montréalais en décembre 2014.

Les sœurs avaient quitté Lachine pour s’y installer dès 1787, sur des terres appartenant à la paroisse Saint-Joachim.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!