Ralph-Bonet Sanon/TC Media Chantal Nystrom et son chien devant l'hôtel de ville de Mtl-Est, en décembre 2016.

Des citoyens de Montréal-Est craignent de recevoir une amende salée s’ils promènent leurs chiens à l’extérieur du territoire de leur municipalité à partir de l’année prochaine.

En raison d’un retard chez son fournisseur, la Ville de Montréal-Est n’a pas encore reçu ses médailles pour chiens 2017 et n’est donc pas encore en mesure de les délivrer à ses résidents détenteurs d’une licence. Toutefois, à compter du 1er janvier prochain, ces derniers risquent une contravention doublée d’une amende si la brigade canine de Montréal les surprend à se balader du côté montréalais avec leurs chiens sans médaille 2017.

«J’ai des rendez-vous à l’extérieur de Montréal-Est durant les fêtes et en plus, l’école de dressage de mon chien est dans Pointe-aux-Trembles», lance Chantal Nystrom, propriétaire d’un berger allemand.

Ne pas sortir de Montréal-Est

Mme Nystrom habite l’avenue George-V, à la frontière entre Montréal-Est et l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve. Elle a tenté d’obtenir une médaille plus tôt ce mois-ci. «On m’a répondu que la Ville n’avait pas encore reçu ses médailles on m’a conseillé très fortement de ne pas sortir de Montréal-Est», dénonce vivement la secrétaire d’une association de propriétaires de chiens, Les toutous du bout de l’île.

«Je ne suis pas d’accord avec l’idée de me restreindre dans mes déplacements avec mon chien.» -Chantal Nystrom

Grâce à une intervention de Mme Nystrom devant le conseil municipal du 21 décembre dernier, Pierre Lebel a appris qu’il risque lui aussi une contravention s’il se fait pincer avec son chien sur le territoire de Montréal. C’est qu’il habite la rue St-Cyr, à la limite entre Montréal-Est et l’arrondissement Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles. «Je me promène tout le temps à pied, des fois à Pointe-aux-Trembles, de l’autre côté de ma rue. Là, si j’y vais avec mon chien et que la police me voit, je risque une contravention. Ça me tente pas de payer ça.»

Des lettres justificatives

La Ville de Montréal-Est s’attend à recevoir ses médailles le 9 janvier prochain. En attendant, elle a décidé de rendre disponibles des lettres expliquant que ses médailles 2017 ne sont pas encore disponibles et que les 2016 sont valides jusqu’au 31 janvier 2017 sur son territoire.

Toutefois, rien ne garantit qu’un inspecteur de la brigade canine de Montréal reconnaisse cette validité. «On pourrait me donner une amende et ça serait à moi de contester, au bon vouloir d’un juge, ce qui veut dire perdre une journée de travail pour une erreur de Montréal-Est», déplore Mme Nystrom.

Les lettres justificatives sont disponibles à l’hôtel de ville le 22 décembre et 23 décembre, à la bibliothèque Micheline-Gagnon du 23 décembre au 7 janvier et à l’hôtel de ville à partir du 9 janvier. Des élus de la municipalité en détiennent également des copies.

 

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!