Audrey Gauthier/TC Media Les policiers ont distribué une trentaine de paniers de Noël à des Léonardois.

Les policiers de Saint-Léonard ont remis une trentaine de paniers de Noël aux personnes dans le besoin du quartier, une première au poste de quartier (PDQ) 42.

Jouets, nourritures, vêtements et cadeaux, les familles ont profité de paniers de Noël bien garnis de la part des policiers.

«Nous avons personnalisé nos paniers. Pendant le temps des Fêtes, beaucoup d’organismes donnent déjà, mais leur panier est souvent général. Nous avons adapté nos dons selon les familles, notamment au nombre d’enfants pour s’assurer que tous aient un cadeau», souligne le commandant du PDQ 42, Pascal Gosselin.

Une décision qui a grandement plu aux bénéficiaires, notamment Diane Kouassi et sa fille Yedidia, arrivées au pays il y a un mois.

«C’est une grande joie. C’est très généreux. Ça me va droit au cœur. Ce n’est pas partout au pays qu’on est comme ça. Les policiers ont offert une poupée à ma fille, alors que je n’avais pas les moyens de lui acheter des cadeaux cette année», remercie chaleureusement Diane Kouassi.

Panier de Noël PDQ 42

Yedidia adore son cadeau qu’elle a reçu des policiers de Saint-Léonard.

Afin de joindre les Léonardois dans le besoin, les policiers ont identifié des personnes lors de leurs patrouilles. De plus, les travailleuses de milieu et les intervenants de l’Accueil aux immigrants de l’est de Montréal et à l’école Antoine-de-Saint-Exupéry ont suggéré plusieurs personnes.

«Ce sont des gens qui vivent dans le besoin. Ils ont un contact direct avec des intervenants du milieu et nous connaissons leur situation difficile», indique l’agente sociocommunautaire Thi Truc Mai Dang.

D’ailleurs, deux policiers ayant identifié une famille vulnérable sont allés lui livrer personnellement son panier de Noël, le 21 décembre.

«Ça permet aux policiers de voir ces individus autrement. Ça fait du bien autant aux familles qu’aux policiers», reconnaît l’agente Thi Truc Mai Dang.

Les dons ont été amassés depuis le mois de juin par les agents de Saint-Léonard. De plus, les fonds recueillis lors du repas de fève au lard et des donateurs ont permis d’acheter des produits frais, tels que du lait et du fromage.

«Selon les fonds que nous recueillerons au cours de la prochaine année, ça pourrait revenir l’an prochain», laisse entendre l’agente sociocommunautaire.

Les denrées et cadeaux en surplus qui n’auront pas été remis dans les paniers de Noël seront distribués par les policiers lors de leurs patrouilles, pendant la période des Fêtes.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!