Audrey Gauthier/TC Media Sylvain Tardif de la SDC rue Jean-Talon Est.

Dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal, la rue Jean-Talon fera un bond dans le passé de Saint-Léonard alors que huit panneaux historiques rappelleront les grands moments de cet arrondissement.

La Société de développement commerciale (SDC) rue Jean-Talon Est a déposé le projet Histoire de se rappeler afin de mettre en valeur différents éléments de Saint-Léonard.

«Nous voulions mettre en valeur tout Saint-Léonard et non seulement la rue Jean-Talon. Nous avons de nombreux monuments historiques et des bâtisseurs intéressants à connaître», explique le directeur de la SDC, Sylvain Tardif.

Ces panneaux présenteront des moments forts des 130 ans de Saint-Léonard, mais laisseront également une place à la culture léonardoise.

«Sur une des faces des panneaux, il y aura des éléments historiques. Sur l’autre, nous voulons faire la promotion de la culture du quartier, en donnant l’espace à des artistes locaux ou encore pour exposer les œuvres de notre concours de dessin», indique M. Tardif.

Revitalisation Jean-Talon

Alors que ce projet s’inscrit dans les activités du 375e de Montréal, la société commerciale voulait également l’imbriquer dans les travaux de revitalisation de la rue Jean-Talon.

Toutefois, les travaux pour la revitalisation de l’artère commerciale ne sont pas prévus avant 2018, ce qui a changé les plans de l’organisation.

«Au départ, nous voulions ancrer les panneaux dans les deux espaces publics qui seront créés dans le projet d’embellissement de la rue Jean-Talon, mais ils ne seront pas prêts pour 2017. Nous avons alors décidé d’y aller avec des aménagements mobiles, ce qui nous donne une meilleure flexibilité», informe le directeur général de la SDC, qui n’a pas encore décidé où seront disposés les panneaux.

Une solution qui a du bon, car les panneaux pourront être retirés pendant la saison hivernale, ce qui augmentera sa longévité, révèle M. Tardif.

Les étapes
L’organisation a encore du pain sur la planche pour réaliser leur projet du 375e de Montréal.

Même si elle a obtenu un financement de la part de la ville-centre, celui-ci n’est pas suffisant pour le réaliser.

«Nous cherchons des partenaires pour bonifier le projet, notamment par de l’animation. Nous voudrions également engager quelqu’un pour faire les recherches d’éléments historiques», laisse savoir M. Tardif.

Selon le directeur, il faudrait amasser 10 000$ pour compléter le projet.

De plus, la société commerciale doit encore déterminer quel contenu historique sera exposé sur les panneaux.

«Il y a beaucoup de moments forts à Saint-Léonard, mais il nous faut des photos pour les illustrer. Nous ne voulons pas que du texte. Nous voulons également mettre en lumière l’évolution du secteur, qui s’est enrichi avec l’immigration», précise M. Tardif.

L’inauguration des panneaux est prévue le 10 juin 2017.

Moments marquants de Saint-Léonard

  • 1886
    La municipalité de la paroisse Saint-Léonard-de-Port-Maurice est fondée. À l’époque, les terres agricoles dominent le paysage léonardois.
  • Les années 1950-60
    Saint-Léonard vit un boom démographique. L’arrivée en grand nombre d’immigrants italiens fait bondir la population de 925, en 1956, à 52 040, en 1971. Un projet domiciliaire de 655 maisons unifamiliales s’entame en 1956 pour répondre à cette hausse. Celui-ci sera construit entre les rues Aimé-Renaud, des Artisans, Alphonse-Desjardins et la Place des Fondateurs, et des rues avoisinantes.
  • 1963
    Saint-Léonard adopte sa devise Res, non verba. (Des actions, non des paroles).
  • 1983
    Du 4 au 13 mars, la Ville de Saint-Léonard accueille la Finale provinciale des Jeux du Québec. Pendant dix jours, ce fut la fête du sport, de la culture, de la jeunesse et de la solidarité partout dans les rues et à l’intérieur des établissements communautaires.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!