Photo Deposit Plus de 97% des citoyens de Villeray sont pour un système de gobelets à café réutilisables.

Dans le cadre d’un projet pilote de gobelets avec consigne que l’Éco-quartier Villeray veut développer en partenariat avec les commerçants du quartier, un sondage a été mené ces dernières semaines. Le résultat encourage l’organisme dans sa démarche.

Le résultat de ce sondage est sans appel. 97% des Villerois qui ont répondu aux questions de l’Éco-quartier Villeray se sont dits favorables à ce programme de gobelets avec consigne.

Depuis le mois de septembre, l’organisme est engagé dans le développement de ce système déjà expérimenté dans le café Oui Mais Non sur la rue Jarry Est depuis le printemps dernier. Dès le début de l’année prochaine, l’objectif est de faire payer les contenants dans plusieurs commerces du quartier. Le consommateur aura ensuite le choix de se le faire rembourser dans les commerces participants ou de le garder pour de futures utilisations.

L’objectif du sondage était d’analyser les habitudes de consommation pour adapter les modalités de mise en œuvre de ce projet pilote. 457 citoyens et six commerçants ont répondu à deux questionnaires.

La première constatation qui en ressort est que les consommateurs du quartier ne sont pas encore habitués à l’utilisation de contenants réutilisables puisque seuls 27% des répondants ont indiqué le faire « souvent » et moins de 9% « tout le temps ». Ainsi, 65% des Villerois utilisent la majorité du temps un contenant jetable lorsqu’ils consomment un café. Cela dit, 91,5% de ceux-ci sont prêts à utiliser des gobelets réutilisables.

Du côté des commerçants, ils évaluent pour l’instant à 15% la part de leurs clients qui utilise un gobelet réutilisable. L’impact pourrait donc être majeur en termes de réductions des déchets, d’autant que sur les 22 commerçants abordés par l’Éco-quartier Villeray, 10 se sont montrés intéressés à participer à ce système. Un nombre qui pourrait augmenter en fonction des résultats du projet pilote.

«Plusieurs commerçants préfèrent attendre que le système soit en place avant d’embarquer dans le projet plus formellement», précise Thierry Sénécal, responsable de l’Éco-quartier.

«La majorité de ces tasses sont fabriquées avec du carton doublé de polyéthylène, ce qui en fait malheureusement un déchet non recyclable dans les installations au Québec», ajoute M. Sénécal.

Le sondage a aussi permis de faire une analyse qualitative des besoins et du prix que sont prêts à dépenser les consommateurs. La prochaine étape sera de trouver le bon gobelet et le bon système de gestion ainsi qu’un modèle de financement pour lancer ce projet le plus rapidement possible.

(Source: Éco-quartier Villeray)

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!