Kathy Matheson / The Associated Press

Le président élu des États-Unis, Donald Trump, couperait entièrement le budget de recherche de la NASA associée aux changements climatiques pour combattre la «science politisée», a indiqué un de ses conseillers au quotidien The Guardian.

Dans le plan exposé par Bob Walker, la division sur la science terrestre (Earth science) perdrait entièrement son financement au profit de la division de l’exploration spatiale. Leurs budgets respectifs sont de l’ordre de 2 G$ et 2,7 G$.

«Nous voyons la NASA dans un rôle d’exploration et de recherche spatiale, a avancé M. Walker. La science autour de la Terre sera mieux étudiée dans d’autres agences, qui ont cette recherche comme mission première.»

Bob Walker se dit toutefois conscient qu’il ne pourra pas stopper tous les programmes de recherche sur le climat de la NASA, reconnue pour produire un tas de données sur tous les aspects du climat. «Je crois que la recherche sur le climat est nécessaire, mais elle a été hautement politisée, ce qui a miné le travail des chercheurs, a soutenu M. Walker. Les décisions de M. Trump seront basées sur de la science solide, et non de la science politisée.»

Rappelons qu’un large consensus scientifique attribue les changements climatiques et le réchauffement de la température globale à l’activité humaine. En campagne électorale, Donald Trump avait mis en doute ce consensus en qualifiant les changements climatiques de canular inventé par les Chinois pour voler des emplois aux Américains.

En entrevue mardi, le président élu a semblé tempérer sa position, en disant qu’il pouvait y avoir «un certain lien» entre l’activité humaine et le réchauffement du climat.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus