Une entente a été conclue mercredi entre Ikea et trois familles dont les enfants sont morts sous des commodes instables. La compagnie suédoise versera 50M$ aux proches des petits Curren Collas, de Pennsylvannie, Camden Ellis, de l’État de Washington, et de Ted McGee, du Minnesota, tous les trois morts à l’âge de 2 ans.

L’annonce de l’entente a été faite par le cabinet Feldman Sheperd, qui représentait les familles. En plus du 50M$ que se partageront les familles, Ikea versera 50 000$ à trois hôpitaux pour enfants dans les États où elles résident. Un montant de 100 000$ sera aussi versé à la Shane’s Foundation NFP, une organisation qui fait la promotion de la sécurité pour les enfants, en s’attardant spécialement à la prévention et à l’éducation au sujet des meubles qui sont à risque de se renverser.

Les trois bambins ont été tués par des commodes de modèle MALM, qui s’étaient reversées sur eux. Au Canada, 6,6 millions de commodes Ikea avaient été visées par un rappel émis en juin 2016, alors qu’aux États-Unis, ce nombre s’élevait à 29 millions d’exemplaires.

Quarante et un accidents impliquant des commodes avaient été rapportés à la compagnie au fil des ans.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!