Getty Images

Vous connaissez l’Effet Mandela?

C’est un nom donné à un phénomène où plusieurs gens affirment se souvenir d’événements qui ne se sont jamais produits.

Par exemple, une internaute du nom de Fiona Broome affirme se souvenir très clairement que le leader Sud-Africain, Nelson Mandela, est mort en prison dans les années 1980, et non pas en 2013, comme la plupart d’entre nous le savons. Assez étrangement, elle n’est pas la seule.

Bon, cela peut sembler absurde, mais la liste qui suit pourrait vous convaincre que votre mémoire n’est pas infaillible…

1) Darth Vader n’a j’amais dit «Luke, je suis ton père»

Vous pensez sûrement que nous plaisantons, car «Luke, je suis ton père» est probablement une des répliques de film les plus connues de l’Histoire. Mais non, regardez par vous-même:

Vader dit clairement: «Non, je suis ton père».

C’est évidemment un problème de traduction, non? Voici la version originale:

Non, c’est bel et bien vrai.

Dans le même ordre d’idées…

2) Le mot «Ewok» n’est jamais utilisé dans les films Star Wars

Vous connaissez sans doute les Ewok, ces adorables petites créatures qui réussissent à vaincre l’Empire de façon tout à fait improbable:

Au fait, comment savez-vous qu’ils s’appellent Ewoks? Car ce mot n’est jamais utilisé dans le film Retour du Jedi.

(Le fait que le nom apparaît bien sûr sur l’emballage des jouets y est peut-être pour quelque chose…)

trilogo-ewokvillage

3) Jacques Parizeau n’a pas dit «l’argent et le vote ethnique»

C’est sans doute une des phrases les plus tristement célèbres de l’histoire politique du Québec.

Le soir de la défaite du «Oui» lors du référendum de 1995 sur l’indépendance du Québec, le premier ministre d’alors, Jacques Parizeau, y va d’une déclaration à l’emporte-pièce, à l’effet que son camp a été battu par «l’argent et le vote ethnique».

Mais ce n’est pas ce que M. Parizeau a dit. Constatez par vous-même:

Le politicien dit clairement «l’argent puis DES votes ethniques».

On vous laissera le soin de juger la différence sémantique entre «le» et «des», mais reste que M. Parizeau a été mal cité.

Ce qui n’empêche pas presque tous les médias de répéter «LE vote ethnique» lorsqu’ils citent la déclaration fatidique.

4) Ça s’écrit «La famille Berenstain» et non «La famille Berenstein»

Le magazine Vice a créé tout un émoi cette semaine avec son article intitulé La conspiration des oursons Berenst(E)ain qui a convaincu l’internet que les univers parallèles existent.

Vous vous rappelez de la famille Berenstain, cette famille d’ours qui nous apprenaient toutes sortes de belles leçons sur la vie?

Avez-vous éprouvé un petit malaise en voyant «Berenstain»? Êtes-vous convaincus que ça s’écrit «Berenstein»? Vous n’êtes pas seuls.

En effet, beaucoup de gens sont convaincus que ça s’écrit «Berenstein». À preuve: une petite recherche sur eBay démontre que plusieurs gens écrivent «Berenstein», même quand il y a une photo dans leur annonce où il est clairement écrit «Berenstain».

Certains usagers du réseau social reddit sont d’ailleurs convaincus que nous vivons dans un univers parallèle, et que nous possédons des souvenirs d’une dimension dans laquelle nous ne vivons plus.

Nous pensons plutôt que «-stein» est un suffixe plus courant dans les noms que «-stain».

5) Connaissez-vous les paroles de l’hymne national du Canada? Probablement pas.

Ben voyons! Tout le monde qui a écouté un match de hockey (donc, tout le monde) connaît l’hymne national du Canada! On a tous vu Ginette Reno faire vibrer le Centre Bell en séries:

Mais sachez que la version du Ô Canada que chante Mme Reno n’est pas officiellement reconnue comme l’hymne national du pays.

Il existe une version anglaise et une version française de Ô Canada. L’amalgame bilingue qui est chantée lors d’événements sportifs n’est pas officielle (c’est le gouvernement qui le dit).

Quelle est la version française officielle?

«Ô Canada! Terre de nos aïeux,
Ton front est ceint de fleurons glorieux!

Car ton bras sait porter l’épée,
Il sait porter la croix!

Ton histoire est une épopée
Des plus brillants exploits.

Et ta valeur, de foi trempée,
Protégera nos foyers et nos droits.

Protégera nos foyers et nos droits.»

Vous avez déjà vu les lignes en gras? Nous non plus.

La version que nous connaissons aujourd’hui a en fait été popularisée à la fin des années 1970 par le fameux ténor du Forum, Roger Doucet.

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!