THE CANADIAN PRESS Max Pacioretty, Alex Galchenyuk et Brendan Gallagher.

Il y a quelque chose d’extraordinaire qui se passe en ce moment avec Canadien. Alex Galchenyuk est le 7e meilleur pointeur de la « Ligne » nationale, quelque chose que nous n’avions jamais vu depuis notre naissance, sauf peut-être après trois matchs la fois où Lars Eller nous avait fait croire qu’il était bon.

Clairement, le courant passe entre Galchenyuk et Radulov. Une chance, parce qu’il ne semble pas passer entre beaucoup d’autres attaquants de cette équipe. L’embauche de Radulov pour les dix prochaines années devrait être la priorité pour Bergevin.

Quelqu’un qui maîtrise bien les mathématiques et qui avait beaucoup de temps devant lui a cependant noté quelque chose d’étonnant au sujet de la prestation de Galchenyuk. Il est l’un des attaquants du palmarès des meilleurs joueurs de la « ligne » qui obtient le moins de temps de glace.

Est-ce à dire que s’il jouait plus souvent, Galchenyuk serait le meilleur pointeur de la LNH? Peut-être que ça se pourrait. Michel Therrien devrait en prendre note.

Aussi dans Le Sportnographe :

blog comments powered by Disqus