En tant qu’employé cycliste travaillant au centre-ville et crevant plutôt régulièrement (merci les nombreux travaux et les rues mal nettoyées!), je me désolais jusqu’ici du fait qu’aucune boutique de réparation de vélos ne s’installe dans le quartier des affaires. Probablement une question de prix des loyers.

Eh bien si vous êtes aussi dans ce cas-là, je vous présente vos nouveaux amis: Matthew et Benjamin, de Mécanique Mobile Randonneur! Derrière ce service, deux mécanos qui aiment trop le vélo pour vouloir rester cloisonnés dans un atelier.

Alors ils ont décidé d’offrir leurs services à domicile ou au bureau et se déplacent à deux roues. «Avec nous c’est plus facile, moins cher et plus agréable», lance Matthew qui souligne qu’en début de saison le temps d’attente en boutique pour obtenir une révision générale est de plus de deux semaines.

On a testé leurs services et obtenu un rendez-vous facilement (mais pour combien de temps encore?). Le réparateur se renseigne sur l’endroit où est stationné le vélo à réparer et comme ce n’est pas une urgence, il se propose de passer dans 1h30.

Arrivé sur place, il vous passe un petit coup de fil au début de son intervention puis à la fin. Le rayon à remplacer lui cause des soucis, car la roue est grippée (utilisation hivernale!). Une heure et probablement quelques sacres plus tard, Matthew a rempli sa mission et vous présente la facture. Une miniprise Square qui se branche sur iPhone permet de scanner votre carte de crédit et hop c’est fini!

Les deux cycloréparateurs couvrent le périmètre Ville-Marie–Westmount–Plateau–La Petite-Patrie, avec parfois une surcharge de 2$. Mais comme leurs tarifs sont très concurrentiels, ça va. La liste de services couverts est d’ailleurs plutôt impressionnante, car leur remorque permet de transporter pas mal de pièces de rechange et d’outils.

Finalement pour les néophytes qui craignent de se faire avoir lors de l’achat d’un vélo d’occasion, les gars s’offrent même de vous accompagner au moment de l’inspection pour un petit 15$. Ça c’est ce qu’on appelle donner du service! Quelque chose me dit que d’ici quelques semaines ils seront tellement débordés que leur petite entreprise sera en mode embauche!

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!