Quelles grandes tendances ont-elles marqué l’année qui s’achève? Métro s’est prêté à un exercice de réflexion et propose son palmarès des événements marquants.

Des hommes et des soins de la peau
Le Groupe Marcelle a frappé un grand coup cette année. En plus de se porter acquéreur de Lise Watier, il a lancé officiellement sa marque pour lui à la fin de l’été, ce marché étant en plein essor. CW Beggs and Sons niche dans le créneau moyen de gamme et se distingue de la compétition par son offre hypoallergénique, sans parfum, sans parabène, sans huile, sans gluten et sans alcool. Les meilleurs vendeurs après quelques mois sur les tablettes? L’Hydratant énergisant, le Nettoyant visage revitalisant et l’Hydratant anti-âge.

Coup de coeur de la rédaction: l’Hydratant teinté, qu’on vole à monsieur pour remplacer avantageusement la crème BB! (19$)

tendances-beggs-and-sons
Les meilleurs vendeurs de Beggs and Sons : deux hydratants et un nettoyant. 

Frank + Oak habille les femmes
Elles l’attendaient depuis longtemps. Frank + Oak a finalement transposé son concept innovateur – design réfléchi, expérience de magasinage guidée en boutique ou en ligne – dans un marché des plus concurrentiels, celui de la mode féminine, cet automne.

La collection pour femmes de la marque montréalaise, qui se renouvellera encore en février et en avril 2017 (on ne sait pas encore s’il y en aura d’autres par la suite, a précisé une porte-parole), offre t-shirts, chandails, blouses, jupes, robes, pantalons, vêtements d’extérieur et accessoires. Des pièces polyvalentes conçues pour «la communauté de femmes indépendantes, passionnées et créatives qui partagent nos valeurs», a expliqué le cofondateur de Frank + Oak, Ethan Song.

tendances-frank-oak-2
Une des pièces de la collection actuellement en vente sur la boutique en ligne de Frank + Oak. 

L’union fait la force
La première assemblée générale de la grappe métropolitaine de la mode (mmode) a réuni pas moins de 300 acteurs de l’industrie de la mode montréalaise. L’ambitieux plan d’action présenté en avril vise à «permettre à l’industrie d’être reconnue mondialement et de revenir à ce qu’elle était il y a 25 ou 30 ans», a résumé le président de l’équipe de pilotage et membre bâtisseur de mmode, François Roberge de La vie en rose.

En parallèle, des créateurs d’ici ont mis leur talent en commun pour proposer des collections hors de l’ordinaire, par exemple Annie Horth – l’ex-styliste de Céline Dion – qui a créé une collection exclusive pour la boutique montréalaise Éditions de robes, marchant dans les traces du duo de designers José Manuel St-Jacques et Simon Bélanger (UNTTLD).

Parmi les autres collabos dignes d’intérêt, notons aussi la demi-douzaines de créateurs mode, dont UNTTLD, Marie Saint Pierre et Denis Gagnon, qui ont accepté d’habiller des poupées de chiffon Coton Mouton.

tendances_designers-groupe-10po_c100
Des poupées de chiffon Coton Mouton ont été habillées par des créateurs d’ici cet automne.

Aussi dans Tendances :

blog comments powered by Disqus