TORONTO — Le quart-arrière Bo Levi Mitchell et ses coéquipiers des Stampeders de Calgary ont mené un balayage de l’Association ouest lors du gala de la Ligue canadienne de football, jeudi.

Mitchell a été nommé joueur par excellence de la Ligue. Parmi les autres récipiendaires de la soirée, on retrouve ses coéquipiers des Stampeders Jerome Messam (Joueur canadien par excellence), Derek Dennis (Joueur de ligne offensive par excellence) et Davaris Daniels (Recrue par excellence) ainsi que son pilote Dave Dickenson (Entraîneur-chef de l’année).

Solomon Elimimian (Joueur défensif par excellence), des Lions de la Colombie-Britannique, et le botteur Justin Medlock (Joueur par excellence sur les unités spéciales), des Blue Bombers de Winnipeg, ont aussi été récompensés.

Le québécois Jason Lauzon-Séguin, du Rouge et Noir d’Ottawa, a été finaliste à l’obtention du trophée de la recrue par excellence tandis que Bear Woods, des Alouettes de Montréal, a été considéré pour le titre du joueur défensif par excellence. Earnest Jackson (Joueur par excellence), Jon Gott (Joueur de ligne à l’attaque par excellence) et Rick Campbell (Entraîneur-chef de l’année) ont été les autres représentants du Rouge et Noir en nomination.

Andy Fantuz (Joueur canadien par excellence) et Brandon Banks (Joueur par excellence sur les unités spéciales), des Tigers-Cats d’Hamilton, ont aussi été considérés.

Le vote a été mené par les journalistes de football du Canada et par les neuf entraîneurs de la LCF.

L’Association ouest a dominé la LCF en 2016, alors que quatre de ses cinq équipes ont pris part aux éliminatoires. Les Eskimos d’Edmonton (10-8) ont profité du croisement pour devancer les Alouettes de Montréal (7-11) dans la course aux séries dans l’Est, mais ils ont terminé avec une meilleure fiche que le Rouge et Noir (8-9-1), premier dans l’Est.

Les équipes de l’ouest du pays ont conservé un rendement de 28-11-1 contre leurs rivaux de l’Est au cours de la saison.

Mitchell, qui a échappé le titre l’an dernier, a connu une saison étincelante. Il a maintenu une fiche de 15-1-1 à ses 17 départs — il n’a pas joué lors de la défaite des siens face aux Alouettes en fin de saison — et a dirigé l’offensive la plus dominante de la Ligue.

Le quart de 26 ans a terminé au deuxième rang au chapitre des verges par la passe avec 5385 et il a décoché 32 passes de touché, un sommet dans la Ligue. Il montre un rendement de 43-7-1 en tant que partant avec les Stampeders et tentera de remporter la Coupe Grey, dimanche, face au Rouge et Noir au BMO Field.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus