Frank Gunn Frank Gunn / La Presse Canadienne

OTTAWA — Henry Burris est un homme rarement à court de mots. Pourtant, mardi, il avait de la difficulté à exprimer ses sentiments alors que des milliers de personnes ont tenu à assister au premier défilé commémorant le championnat d’une équipe sportive d’Ottawa en 40 ans.

«De pouvoir vivre un tel moment et de voir tous ces gens, j’en ai eu les larmes aux yeux, a déclaré Burris, qui s’appuyait sur des béquilles pour se déplacer. C’est difficile d’imaginer ce que représente une période de 40 ans pour des gens qui aiment le football comme c’est le cas ici à Ottawa. D’entendre tous ces cris de joie et la frénésie qui s’est emparée des gens, et d’en faire partie est un peu la réalisation d’un rêve.»

Âgé de 41 ans, Burris a mérité le titre de joueur le plus utile de la finale de la Coupe Grey, que le Rouge et Noir a remportée en prolongation, 39-33 face aux Stampeders de Calgary. Malgré une blessure au genou gauche, le vétéran quart a livré l’une des meilleures performances de sa carrière.

Alors que le transport scolaire avait été annulé en raison de la pluie verglaçante qui tombait sur la capitale canadienne tôt mardi matin, les enfants se sont présentés en grand nombre pour applaudir leurs héros. Des grands-parents qui avaient encouragé les Rough Riders d’Ottawa, champions de la coupe Grey en 1976, étaient excités à l’idée de partager leurs souvenirs à une toute nouvelle génération d’amateurs de football.

«J’avais un an la dernière fois qu’une équipe d’ici a gagné la coupe Grey, a fait remarquer Burris. Lorsque nous avons accepté de nous joindre à l’équipe, notre objectif était d’aider à ramener le trophée ici. De savoir que nous y sommes parvenus, c’est tout à fait extraordinaire.»

Le défilé s’est terminé par un rassemblement à la Place Aberdeen, au parc Lansdowne.

Les joueurs du Rouge et Noir ont été présentés à une foule en liesse, et certains d’entre eux étaient même accompagnés de leur enfant. C’était le cas de Burris, qui a dédié ce triomphe à sa famille.

Burris, qui a été le plus chaleureusement acclamé, a déclaré à la foule qu’il devrait probablement subir une opération au genou gauche. Les spectateurs au rassemblement ont alors scandé «une autre année», mais il leur a répondu qu’il prendra une décision sur son avenir en 2017.

Comme Burris, le joueur de ligne à l’attaque Jon Gott est l’un des rares porte-couleurs du Rouge et Noir à s’être joint à l’équipe dès le jour 1, et il assure qu’il n’oubliera pas de sitôt les moments qu’il a vécus mardi.

«Je doute que quiconque dans la ligue pensait que nous réaliserions tout ce que nous avons accompli en l’espace de trois ans, a-t-il déclaré. La première saison a été difficile et les dirigeants ont ajouté des joueurs l’an dernier. Nous avons bâti de là et aujourd’hui, nous sommes les champions de la coupe Grey. Le défilé a été spectaculaire et d’y participer est une expérience que l’on ne vit qu’une seule fois. C’était fantastique.»

Reconnu pour son calme, l’entraîneur-chef Rick Campbell tapait dans les mains de partisans le long du tracé du défilé. Plus tard, il a mené la foule en scandant «Let’s go Redblacks».

Ce fut une journée incroyable pour chacun d’entre nous, a affirmé Campbell. Je suis tellement fier de vivre tout cela et d’être un membre du Rouge et Noir. En circulant le long de la rue Bank, nous voyions que nous faisions partie de quelque chose plus grand que nous. Je suis tellement fier de dire qu’Ottawa est ma ville.»

La capitale du Canada accueillera la finale de la coupe Grey en 2017.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus