TORONTO — Les assises du Baseball majeur, qui auront lieu du 4 au 8 décembre non loin de Washington, pourraient être le théâtre de grands coups dans le marché des joueurs autonomes.

Le directeur général des Blue Jays de Toronto, Ross Atkins, a déclaré jeudi qu’il s’attend à ce que les équipes et les agents deviennent un peu plus actifs. Mais selon Atkins, il faudra d’importantes signatures ou transactions pour faire tourner la roue.

Reste à savoir si les Blue Jays participeront à la grande valse.

Conférencier à un dîner avec les membres du chapitre de Toronto de l’Association des chroniqueurs de baseball d’Amérique, Aktins fait remarquer qu’il est difficile de dire s’il y a quoi que ce soit d’imminent.

«Nous étions proches le premier jour de l’entre-saison aussi, a-t-il fait remarquer. C’est vraiment dur de prévoir ce qui va se passer (pendant les assises). Mais avec l’ajout de (Kendrys) Morales, nous croyons être dans une bonne position pour demeurer agressif à l’endroit des joueurs qui, selon nous, se rapprochent de ce que nous cherchons. Et aussi, parce que Morales est ici, nous pensons que nous serons dans une position pour être plus opportunistes plus tard pendant l’entre-saison.»

Morales, qui a frappé 30 circuits et fait produire 93 points la saison dernière avec les Royals de Kansas City, a paraphé une entente de trois ans qui lui rapportera 33 millions $ US, le mois dernier. Il sera probablement utilisé au poste de frappeur désigné et pourrait apporter du tonus à l’attaque torontoise, surtout si le puissant cogneur Edwin Encarnacion signe avec une autre formation.

Encarnacion a connu une autre remarquable saison avec les Blue Jays, et il est l’un des joueurs autonomes les plus convoités après une campagne de 42 circuits et 127 points produits la saison dernière.

Comme il l’avait fait remarquer après l’embauche de Morales, Atkins est conscient que les chances de revoir Encarnacion à Toronto ont diminué.

«Ce n’est pas idéal de compter sur deux joueurs qui remplissent des rôles semblables, et l’argent a été dépensé. Ce n’est pas impossible, mais c’est probablement moins probable. Nous le savions le jour où nous avons pris notre décision, et nous en avons parlé à Edwin aussi.»

Le départ possible d’Encarnacion, qui pouvait occuper les positions de frappeur désigné et de joueur de premier but, n’est pas l’unique préoccupation d’Atkins.

Les voltigeurs Michael Saunders et Jose Bautista ont aussi réclamé l’autonomie, et l’équipe a perdu les services de releveur gaucher Brett Cecil et du partant droitier R.A. Dickey, qui se sont joint aux Cardinals de St. Louis et aux Braves d’Atlanta, respectivement.

Les Blue Jays ont également besoin de plus de rapidité sur les sentiers, d’un receveur réserviste, et de frappeurs gauchers additionnels.

Aussi dans Sports :

blog comments powered by Disqus