DARRYL DYCK DARRYL DYCK / La Presse Canadienne

Le capitaine des Coyotes de Phoenix Shane Doan avait déjà joué 160 matchs dans la Ligue nationale quand son coéquipier Jakob Chychrun est né au printemps de 1998.

À 18 ans et 266 jours, Chychrun est le plus jeune défenseur de la LNH et le troisième plus jeune joueur dans la LNH, derrière les Finlandais Jesse Puljujarvi et Patrik Laine.

«C’est  »cool », mais je ne me vois pas vraiment comme un jeune, a déclaré Chrychrun du haut de ses six pieds trois pouces et 200 livres. J’approche chaque match comme un professionnel le ferait et je crois que je suis très mature.»

Le choix de premier tour des Coyotes lors du repêchage de cette année vit cependant toujours des moments d’émerveillement. Comme lorsqu’il a joué à Chicago pour la première fois et qu’il a affronté Patrick Kane ou quand il a fait face à Sidney Crosby et aux Penguins de Pittsburgh. Comme les Panthers de la Floride étaient médiocres quand il a grandi à Boca Raton — ils ont participé aux séries éliminatoires une fois en 13 ans — il est devenu un partisan des Penguins, et de Crosby en particulier.

«Je vais probablement m’arrêter dans la période d’échauffement et savourer le moment, mais une fois que le match commence, je suis plus concentré à les museler et à faire de mon mieux pour les affronter, a commenté Chychrun. J’essaie de ne pas trop m’énerver avec ça durant les matchs et de faire mon travail.»

Chychrun connaît un bon départ malgré son âge dans un rôle de profondeur avec les Coyotes. Les chiffres laissent croire que les Coyotes ont davantage la possession de la rondelle lorsqu’il est sur le jeu, lui qui obtient un temps de jeu limité — presque 17 minutes par match — et qui joue contre les trios de profondeur adverses. Son partenaire en défensive est Luke Schenn, un autre joueur qui a fait le saut dans la LNH à un jeune âge avec les Maple Leafs de Toronto.

Quelques-uns des plus jeunes joueurs de la Ligue ont connu du succès dès le départ cette saison, dont Patrik Laine, des Jets de Winnipeg, Matthew Tkachuk, des Flames de Calgary, et Auston Matthews, des Maple Leafs de Toronto.

Il est toutefois rare de voir un jeune arrière avoir un impact immédiat avec son équipe. Zach Werenski, âgé de 19 ans, est lui aussi une exception notable cette saison avec les Blue Jackets de Columbus.

Il est de croyance populaire dans la LNH que les défenseurs ont généralement besoin de 300 matchs d’expérience pour apprendre à bien jouer. Il y a beaucoup de choses à assimiler pour maîtriser la ligne bleue, comme la manière de contrer une attaque ou de bouger la rondelle de manière efficace sous pression. Les erreurs sont davantage visibles en défensive.

Plus tôt cette semaine contre les Flames de Calgary, Chychrun n’a pas été en mesure de contrôler la rondelle dans son propre territoire. Il a été obligé d’accrocher le vétéran attaquant Troy Brouwer pour s’en sortir, ce qui lui a valu une pénalité mineure. Deux jours plus tard, Chychrun s’est fait pincer le long de la rampe par Matt Hendricks, des Oilers d’Edmonton. Lors de cette même soirée, il a été coincé entre Zack Kassian et Eric Gryba et s’est retrouvé au sol.

Chychrun a quitté le match et n’est pas revenu au jeu.

Ses habiletés de patinage lui ont surtout permis de percer la formation des Coyotes, une qualité qu’il a acquise en jouant à l’avant jusqu’à sa dernière année de hockey mineur. Le père de Chychrun, Jeff, un ancien défenseur qui a presque joué 300 matchs dans la LNH, le faisait souvent jouer à la ligne bleue. Le jeune a décidé d’occuper un poste en défensive à temps plein quand il a déménagé à Detroit et le Sting de Starnia en a éventuellement fait le premier choix de l’encan 2014 de la Ligue de l’Ontario.

Chychrun est d’avis que d’être défenseur dans la LNH est différent de tout ce qu’il a vécu en raison «du talent incroyable». Il croit cependant être en mesure de faire face à la musique, même s’il est le plus jeune de la Ligue à sa position.

«Je crois que j’ai bien fait jusqu’ici et je veux continuer de m’améliorer, a déclaré Chychrun. C’est fou de jouer dans cette Ligue à 18 ans, mais c’est quelque chose qu’il faut aborder par séquence, et surtout en profiter.

«Jusqu’à maintenant, c’est bien plaisant.»

Aussi dans Sports :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!