PITTSBURGH — Depuis 14 ans, le titre de la section Nord de l’Américaine est allé pas moins de 10 fois aux Ravens ou aux Steelers.

Baltimore (8-6) et Pittsburgh (9-5) vont ajouter un nouveau chapitre à leur rivalité dimanche au Heinz Field, où l’enjeu sera grand.

Les Steelers seraient champions de section en l’emportant mais si les Ravens parviennent à s’imposer, ça se complique.

Les Corbeaux auraient alors une fiche de 2-0 face aux Steelers, et ils pourraient obtenir le titre de section en concluant la saison avec un gain à Cincinnati.

Les Ravens doivent toutefois surmonter leurs ennuis à l’étranger. Ils y ont perdu leurs quatre derniers matches et ‘sur la route’, ils ont seulement gagné à Cleveland et à Jacksonville, cette saison. Pour ajouter à la charge, les Steelers les attendront forts de cinq gains d’affilée.

«Ce n’est pas une question d’être à l’aise ou pas dans leur stade, a dit le quart des Ravens Joe Flacco, dont la fiche à Pittsburgh est de 5-6. Ce qui compte, c’est de bien composer avec la pression d’un match très important.»

Les Ravens peuvent se tourner vers leur match du 6 novembre, où ils ont défait les Steelers 21-14, au Maryland. Ils n’ont alors permis que 36 verges au sol.

Les Steelers ont prolongé leurs campagnes après les deux dernières saisons, mais leur route s’est conclue au premier et au deuxième tour, dans cet ordre.

Les Ravens aimeraient bien renouer avec les éliminatoires, eux qui en étaient écartés après la saison 2015.

La défense des Steelers était 30e en octobre, mais elle a fait une montée impressionnante et se classe maintenant huitième. Le week-end dernier, on a limité les Bengals à 222 verges dans une victoire de 24-20, à la suite d’une remontée.

Une partie du brio vient de trois recrues: les ailiers défensifs Artie Burns et Sean Davis et le plaqueur Javon Hargrave, qui ont tous pris de la maturité.

«Ils ont trouvé une façon de faire qui fonctionne pour eux, a dit l’entraîneur des Steelers, Mike Tomlin. C’est un processus et donc c’est à continuer, mais je pense qu’on va pouvoir constater encore plus de constance de leur part.»

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!