PITTSBURGH — Le Canadien et les Penguins de Pittsburgh ont offert un grand spectacle de clôture pour l’année 2016, mais Evgeni Malkin a finalement tranché après 1:54 de jeu en prolongation pour les Penguins, qui l’ont emporté 4-3, samedi.

Un Carey Price des grandes soirées a réussi 37 arrêts, frustrant à maintes reprises la bande à Sidney Crosby.

Ce sont les Penguins qui ont eu le dernier mot en prolongation lors d’un avantage numérique, quand le Canadien a été pris avec un joueur en trop sur la patinoire. Malkin a marqué à l’aide d’un puissant tir sur réception dans le coin supérieur du côté de la mitaine.

«Il méritait sûrement de gagner, a mentionné l’entraîneur Michel Therrien au sujet de Price. Il a réussi de gros arrêts tout au long du match pour nous permettre de rester dans le coup. Il n’a pas été chanceux sur le troisième but, le tir a dévié sur un joueur devant lui. Et le but gagnant, c’était un lancer parfait.»

Paul Byron a récolté un but et une aide, tandis qu’Alexander Radulov et Brian Flynn ont aussi touché la cible pour le Canadien (22-9-6), qui a maintenant un dossier de 1-1-2 depuis le début de son voyage de sept parties pendant le temps des Fêtes.

«On avait un gros défi devant nous et j’ai aimé la manière que nous avons répondu, a noté Therrien. On a récolté quatre points sur six (depuis la pause de Noël). On doit être satisfait de ça.»

Patric Hornqvist et Phil Kessel ont marqué dans un intervalle de 3:21 tôt en deuxième période pour les Penguins (25-8-5), qui ont signé une quatrième victoire de suite.

Marc-André Fleury a aussi connu un bon match. Il a stoppé 37 lancers.

Le Canadien reprendra le collier mardi, quand il rendra visite aux Predators de Nashville. L’équipe a annoncé après la rencontre que l’attaquant Sven Andrighetto avait été rétrogradé aux IceCaps de Saint-Jean.

De nombreux feux d’artifice

Le jeune attaquant Michael McCarron a été le premier à cogner à la porte quand il a hérité d’une rondelle libre dans la zone des Penguins. Fleury a toutefois réussi l’arrêt sur son tir à bout portant.

Ce n’était que partie remise pour le Canadien, qui a ouvert la marque après 4:07 de jeu. Radulov a complété un jeu spectaculaire qu’il avait amorcé en entrée de zone. Shea Weber et Byron l’ont aidé sur une série de passes parfaites.

Price a gardé le Canadien dans le coup, alors que les Penguins ont complètement débordé les visiteurs par moments. Il a réussi un arrêt acrobatique du bouclier aux dépens de Conor Sheary.

Les Penguins n’ont pas perdu de temps pour se racheter en deuxième période. Malkin a mis la table pour Hornqvist sur un deux contre un à 1:07, puis Kessel a contourné le jeune défenseur Ryan Johnston avant de battre Price du revers à 4:28.

Le Canadien a tranquillement repris ses repères, malgré son inefficacité en avantage numérique, et Byron a finalement nivelé la marque avec 39 secondes à faire au deuxième engagement. Le Franco-Ontarien a dévié habilement le tir de la pointe de Jeff Petry derrière Fleury.

Flynn a ensuite placé le Canadien en avant 3-2 après 2:04 de jeu en troisième période. Son tir a atteint le poteau à la droite de Fleury, puis la rondelle est revenue donner contre le patin du défenseur Chad Ruhwedel et celui de Fleury, avant de finalement aboutir derrière la ligne des buts.

Fleury a permis aux Penguins d’espérer réussir la remontée. Il a réussi des arrêts difficiles contre Max Pacioretty et Brendan Gallagher.

Une punition à Byron en fin de troisième période a finalement ouvert la porte aux Penguins. Après avoir remplacé Fleury par un attaquant supplémentaire pour un avantage de six contre quatre, les Penguins ont finalement déjoué Price avec 55 secondes à faire. Le tir de Justin Schultz a dévié sur Sheary, qui était posté à la gauche du gardien.

Malkin a finalement mis fin au débat en prolongation.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!